Que faire après une licence d’éco-gestion ?

Par Sara Saidi, publié le 30 Mai 2022
4 min

Métiers de la banque, du commerce, de l’assurance… La licence d’éco-gestion plaît aux étudiants car elle offre une palette de métiers variés. Mais avant de s'insérer sur le marché du travail, vous pouvez également poursuivre vos études. Plusieurs choix s'offrent à vous. Tour d’horizon.

Vitali a 18 ans, il vient d’Ukraine. À Strasbourg il a choisi d’intégrer une licence d’économie et gestion parce qu’il est attiré par les métiers de la finance. Avec cette filière, "on peut avoir un rôle clé dans une entreprise", affirme Kérim, également étudiant en licence d’économie et gestion à Strasbourg. Cependant, ajoute son autre camarade Gautier, "une licence ce n’est généralement pas suffisant, il faut un master". Kérim et Gautier aimeraient poursuivre leurs études en master économie internationale qui "ouvre les portes vers l’étranger". Kérim s’imagine bien conseiller en entreprise : "pour inciter les patrons à faire certains choix", explique-t-il.

"Le principal débouché de la licence éco-gestion, c’est la poursuite d’études en master", indique Christophe Daniel doyen de la faculté de droit, d’économie et de gestion de l’université d’Angers. Le choix du master se fait généralement en fonction de la spécialité choisie en troisième année de licence : mathématiques, gestion, comptabilité, finance, marketing….

Lire aussi

Les étudiants en licence d'éco-gestion ont le choix en poursuite d'études

En règle générale, "la licence éco-gestion ouvre de nombreuses portes, notamment vers des études de journalisme, la préparation des concours administratifs pour entrer dans la police, la gendarmerie ou pour devenir inspecteur de police", indique Christophe Daniel. "Les débouchés sont larges, les étudiants ont le choix", insiste-t-il.

Il arrive aussi que les étudiants en licence éco-gestion ne poursuivent pas vers un master et se réorientent pour intégrer une école de commerce. "Après le bac, ils ont un métier en tête, en lien avec l’économie et la gestion, puis ils changent d’avis. Souvent, ils veulent devenir expert-comptable, travailler dans la finance ou encore dans le marketing", observe Christophe Daniel.

Les nouveaux métiers font également partie des débouchés lorsqu’on étudie l’économie et la gestion. "On parle de plus en plus de numérique et de big data", constate Christophe Daniel, évoquant les métiers en lien avec l'analyse des données numériques comme analyste de données, data scientist, ou encore les métiers du marketing digital. Des postes accessibles après une poursuite en master.

Lire aussi

Des doubles-licences pour plus de débouchés

Dans certaines universités, il est également possible d’obtenir une double licence. La double licence droit et éco-gestion permet à terme de travailler dans des cabinets d’avocats d’affaires, dans des cabinets de conseil, ou encore d’intégrer un master en Sciences politiques.

La double licence langues étrangères et éco-gestion ouvre notamment la voie aux masters management de projet internationaux, commerce international. Enfin la double licence économie et géographie permet une poursuite d’études en lien avec le développement territorial, la transition sociale et écologique, la préservation de l’environnement ou encore la finance solidaire.

Lire aussi

Des licences pro en éco-gestion pour s’insérer sur le marché du travail

Il existe également des licences professionnelles éco-gestion. A l’université d’Angers, celles-ci intègrent "plus de tutorat et plus de stages" en lien avec les entreprises et l’administration locale. Les étudiants en licence professionnelle économie et gestion peuvent par exemple travailler en tant que gestionnaire des Ressources Humaines (RH) dans les petites et moyennes entreprises ou industries. Ils peuvent également intégrer les banques et les assurances.

Avec une licence économie et gestion, il est aussi possible d’entrer directement sur le marché du travail, notamment en tant que chargé de clientèle dans une banque ou une assurance, en tant qu’assistant de manager ou encore comme assistant comptable.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !