1. Mon orientation postbac : l’entourage
Boîte à outils

Mon orientation postbac : l’entourage

Envoyer cet article à un ami

Pour chercher des conseils sur son orientation, tournez-vous en premier lieu vers vos parents, et plus globalement vers votre entourage (extraits du guide Que faire avec un bac S ?, de Thomas Fourquet, aux éditions l'Étudiant).


Vous trouverez certainement auprès de votre entourage des conseils, des avis, voire des avertissements sur votre orientation. Mais n'oubliez pas que le choix définitif repose en dernier lieu sur vos préférences et vos goûts.

Parents : savoir faire la part des choses

Si les conseils et l'expérience de vos parents sont souvent très utiles, n'oubliez pas qu'il faut avant tout choisir en fonction de vos propres préférences et de votre projet professionnel.

fleche-rouge Conseils familiaux

Les premiers intéressés à la réussite de vos études sont parfois vos parents. L'environnement familial joue un rôle capital dans la réussite scolaire : la connaissance qu'ont vos parents du système scolaire peut vous aider à vous orienter dans la jungle des études supérieures. "Ma mère avait fait une prépa intégrée, et un ami de mes parents avait commencé une prépa classique qu'il avait dû abandonner. Quant à mon père, il recrute des diplômés d'écoles d'ingénieurs et connaît bien la réputation des différentes écoles. Il a donc pu me conseiller dans le choix de ma prépa", explique Clément, aujourd'hui en prépa intégrée à l'ISEP (Institut supérieur d'électronique de Paris).

fleche-rouge Douce violence

Cependant, les encouragements de vos parents peuvent parfois aller au-delà de vos désirs, ou reposer sur une vision peu réaliste du système éducatif. "Certains lycéens viennent me voir en disant : ‘Mon père m'encourage à devenir ingénieur, mais je ne sais pas ce que c'est au juste’", explique Anne-Marie Lardreau, conseillère au CIDJ (Centre d'information et de documentation jeunesse).
Il arrive que certains parents aient une image négative de l'université et tendent à valoriser la prépa. Cette attitude peut conduire vos parents à vous faire une "douce violence" pour vous orienter vers les filières les plus sélectives. Dans ce cas, il vaut toujours mieux suivre l'avis de professionnels de l'orientation, qui seront plus à même de vous dire si vos choix correspondent effectivement à votre niveau, et ne pas renoncer à vos préférences personnelles. Inutile de vous engager dans des études extrêmement longues et exigeantes comme un cursus de médecine si vos goûts vous portent plutôt vers l'environnement !

fleche-rouge Manque d'information

Vos parents peuvent également manquer d'informations sur les différentes filières. Ainsi, si les cursus de médecine et de droit sont facilement identifiables, les autres voies universitaires ou les prépas ne sont pas forcément connues de tous. Il serait dommage de manquer un cursus simplement parce que vous n'en avez jamais entendu parler – et la remarque vaut pour les BTS ou l'enseignement en apprentissage !

Poser des questions

Un bon moyen pour s'informer sur un parcours d'études est d'interroger les personnes de votre entourage sur leur expérience. Si vous avez un cousin qui est passé par la prépa, un oncle ingénieur, une amie de vos parents enseignante en DUT, ou une amie à l'université, n'hésitez pas à leur demander des conseils.
"J'hésitais un peu à entrer à la fac, raconte Dimitri, aujourd'hui en master 1 de biochimie à l'université François-Rabelais de Tours, mais les parents d'un ami m'ont assuré que l'université, c'était très bien !" Il est en effet plus rassurant d'avoir une idée concrète, vivante, d'une filière d'orientation plutôt qu'une description en termes de diplômes, de crédits et d'unités d'enseignement.

Enseignants et conseillers d'orientation

Vous devez aussi évidemment vous adresser à vos professeurs, surtout ceux avec qui vous avez une relation de confiance. Ils connaissent mieux que personne vos forces et faiblesses, comme vos goûts. Ils sont donc en mesure de vous donner de bons conseils sur les formations que vous pouvez viser.
Le conseiller d'orientation rattaché à votre lycée sera également une source d'informations à privilégier sur les cursus existants.

À consulter aussi

L'après bac S en pratique
Présentation d'APB (Admission Postbac)
Calendrier d'APB : de l'inscription à l'admission
Bacheliers S : quelles sont les différences entre un DUT et un BTS ?
Bac S : La spécialité choisie au lycée est-elle déterminante pour la suite ?
Bachelier S : que faire si je me suis trompé d'orientation ?

Où étudier après un bac S
Quelles sont les classes prépas ouvertes aux bacheliers S ?
Bacheliers S et prépas
Les grandes écoles
S'orienter après un bac S : l'université
Bachelier S : où poursuivre mes études après un DUT ou un BTS ?
Quelles sont les écoles accessibles directement après un bac S ?

Votre orientation
Tous nos tests d'orientation gratuits 
Tous nos tests métiers gratuits 
Les études par secteur 
Les métiers par secteur 
Les salons de l'Etudiant 
Êtes-vous fait pour des études d’ingénieur ?
Test : êtes-vous fait pour devenir infirmier ?
Oser la prépa : pour tous ?

Pour aller plus loin : Admission-postbac (APB) : comment s'inscrire en droit, PACES, psycho ou STAPS / Où s’inscrire encore à la rentrée ? 7 pistes pour ne pas perdre votre année

Sommaire du dossier
Retour au dossier Mon orientation postbac : l’entourage Mon orientation postbac : les journées portes ouvertes des classes prépas et des universités Mon orientation postbac : salons, guides et institutions Mon orientation postbac : je reste maître de mon choix