1. Supérieur
  2. Licence / Université
  3. Sciences po à la fac : à quoi s’attendre ?
  4. Le master de science politique : un choix de spécialités très large
Coaching

Le master de science politique : un choix de spécialités très large

Envoyer cet article à un ami

Sciences po ou une fac de science politique ? A priori, le match entre les 2 cursus semble déséquilibré tant le bruit médiatique autour des IEP est important. Et pourtant, moins, connue, la filière universitaire présente de nombreux atouts. En quoi les 2 cursus se distinguent-ils ? Comment rejoindre la filière science po de l’université ? Vers quels débouchés mènent les masters ? Voici de quoi de tout savoir sur cette filière et vérifier si cette voie est faite pour vous.

Masters 1 de science politique : choisir ses options pour la suite


Le master 1 de science politique vous donne la possibilité de vous spécialiser progressivement, avec des matières optionnelles. Par exemple, en relations internationales si vous souhaitez vous orienter dans ce secteur en master 2, mais aussi en communication, en sociologie, etc.

Est-ce sélectif à l’entrée ? Le M1 est ouvert aux étudiants qui ont suivi une licence 3 de science politique, mais aussi à “toutes les formations de sciences humaines et sociales [philo, histoire, socio, psycho, éco, etc.] et juridiques”, indique Jacques Gerstlé, professeur de science politique, responsable du master 2 communication politique et sociale à Paris 1. Pour ces derniers, la sélection s’opère sur dossier, comme en L3.

Côté contenu. Outre les enseignements (sociologie politique, théorie politique, politique européenne, politique internationale, philosophie politique, etc.), avec contrôles et partiels, vous devrez réaliser un petit mémoire de recherche (une trentaine de pages par exemple à Paris 1).

Masters 2 science po : une gamme de spécialités très large


Après une première année générale de master en science politique, vous vous spécialisez au sein d’un master 2. La gamme de masters 2 en science politique est très large.
À Paris 1-Panthéon Sorbonne, vous avez le choix entre des M2 recherche en sociologie et institutions du politique ou en relations internationales, ainsi que des M2 professionnels en communication, en coopération et développement, en affaires publiques, etc.
À l’université de Picardie, ce sera un M2 pro évaluation et expertise des politiques publiques et un M2 recherche savoirs et pratiques du politique. Pour faire votre choix, tout dépend des métiers visés. Renseignez-vous sur le site des universités ou grâce à notre Annuaire des formations.

La sélection à l’entrée. Attention : comme tous les masters 2, ceux de science politique sont sélectifs. Surtout les plus renommés. À Paris 1, Jacques Gerstlé – qui le dirige – recrute ainsi une quarantaine d’étudiants pour près de 400 demandes dans son M2 communication politique et sociale. Sur quels critères ? “Nous regardons essentiellement les résultats, les mentions [universitaires], la motivation professionnelle et la cohérence du cursus”, explique-t-il Les stages peuvent aussi être un argument de plus pour passer cette barrière.

Pour aller plus loin : À quoi mène vraiment Sciences po / Avez-vous le profil pour entrer à Sciences po? / Intégrer Sciences po avec un bac L / VideoChat : Réussir à intégrer Sciences po / Sciences po : 12 prépas à la loupe

Sommaire du dossier
Retour au dossier La licence de science politique, un cursus pluridisciplinaire Le master de science politique : un choix de spécialités très large Science po à la fac : quels débouchés à la sortie ?