1. Se former au et dans le monde
Partenariat

Se former au et dans le monde

Envoyer cet article à un ami
 // © Adobe Stock
// © Adobe Stock

Construire son profil international, découvrir d'autres méthodes d'apprentissage, perfectionner une langue étrangère, s'ouvrir à d'autres cultures tout en apprenant à s'adapter et à être autonome : les atouts d’un séjour à l’étranger sont nombreux. À Aix-Marseille Université, on encourage la mobilité. Préparez votre passeport !

À Aix-Marseille Université, l'ouverture sur le monde est une réalité qui commence sur les campus, avec 15 % d’étudiants internationaux. À côté de cette riche diversité présente sur les bancs des amphis, l’université propose de nombreuses possibilités de se frotter à une expérience d’études à l’international et, pourquoi pas, de décrocher un double diplôme.

Erasmus+ et au-delà…

Vous aussi, entrez dans la légende Erasmus+ ! À Aix-Marseille Université, vous avez la possibilité d'effectuer dès la licence un séjour d'études et/ou un stage dans le cadre du dispositif qui a fait voyager tant d’étudiants européens. À la clé, une immersion dans l’un des 28 États de l'Union européenne ou encore en Islande, en Norvège, en Turquie et dans d'autres pays, avec des facilités de reconnaissance des enseignements suivis dans l’université partenaire et une bourse.

Pour aller encore plus loin, des programmes de mobilité encadrée vous permettent de partir dans une université partenaire aux États-Unis, en Australie, en Chine, en Corée du Sud ou au Japon. Dans la majorité des cas, les cours suivis sont pris en compte pour l'obtention du diplôme préparé au sein d'Aix-Marseille Université, grâce au transfert des crédits obtenus. Tous les renseignements ici.

L'occasion de décrocher un double diplôme

Nec plus ultra, 37 cursus, dont 30 au niveau master, offrent la possibilité de décrocher un double diplôme. Avec ce dispositif prestigieux, vous avez l’opportunité d’obtenir un diplôme d’Aix-Marseille Université et celui d’une université étrangère, au terme d’un cursus d’études en immersion. Le double diplôme est accessible dans la plupart des grandes disciplines enseignées à l’université. Exemples : avec le master Médiation culturelle de l'art, vous êtes diplômé à l’université d’Hildesheim, en Allemagne, et à Marseille ; le master de Droit international public permet de décrocher un second diplôme à l’université d’Ottawa, au Canada. À l’IAE, le master of Global innovation management vous couronne en Caroline du Nord ou à ZheJiang, en Chine. Le master Matériaux et nanotechnologies, enfin, s’effectue en partie à l'université des sciences et des technologies de Hanoï.

Aix-Marseille Université a également délocalisé 6 programmes de masters dans des universités partenaires. Il s’agit du cursus Sciences de la santé et du développement international à Casablanca, au Maroc, et à Oran, en Algérie, de la Pharmacologie au Viêt Nam.

Booster sa confiance en soi, son niveau en langue étrangère… et sa carrière !

Une expérience à l’étranger est riche à tout point de vue : ouverture d'esprit, autonomie, maturité, confiance en soi et connaissance de soi, des « soft skills » également très recherchées par les recruteurs. En outre, vous commencerez à tisser votre réseau international et améliorerez grandement votre niveau de langue. Le saviez-vous ? À Aix-Marseille Université, certaines formations sont enseignées partiellement ou en totalité en anglais, comme dans les masters Archéologie maritime et littorale, Business law and economics, Space in astrophysics, Biotechnology for sustainable development… Welcome to the world !

"L'international est une expérience à vivre !"

Leïla Brahem a validé un double diplôme après avoir effectué un séjour d'études de 4 mois au Canada, à l'université de Sherbrooke, dans le cadre du master 2 Management des administrations publiques de l'Institut de management public et de gouvernance territoriale.

« À Sherbrooke, la majorité des cours sont construits autour de travaux d'équipe, durant lesquels on apprend à se partager les tâches et surtout à réfléchir et à travailler ensemble, comme dans un vrai service d'entreprise. Beaucoup de ces projets donnent lieu ensuite à des discussions pendant les cours, à des interactions, y compris avec les professeurs, qui profitent également de ces échanges. Ce système m'a appris à être plus ouverte aux autres. J'ai compris que les points de vue sont parfois divergents mais complémentaires et je m’en suis nourrie. L'international est une expérience à vivre : on découvre de nouvelles cultures, on apprend de nouvelles choses, on admire de grands paysages magnifiques… et tout cela enrichit l'esprit ! »