1. Sélection à l’université : 33 universités épinglées par l’UNEF
Enquête

Sélection à l’université : 33 universités épinglées par l’UNEF

Envoyer cet article à un ami
Université d'Avignon. // © Camille Stromboni
Université d'Avignon. // © Camille Stromboni

L'UNEF (Union nationale des étudiants de France) a publié, mercredi 16 juillet 2014, une enquête sur les frais d'inscription et la sélection dans les universités, des "pratiques illégales" selon le syndicat étudiant. Au sujet de la sélection à l'entrée en licence et/ou en master 1, l'UNEF pointe du doigt 33 facs, tout en faisant le lien avec leurs difficultés financières.

Selon une enquête de l'UNEF (Union nationale des étudiants de France), 33 universités ont franchi la ligne rouge en refusant des inscriptions d'étudiants dans certaines formations en 2014. Tri sur dossier et/ou entretien, cette "sélection illégale" prend des formes variées d'une université à l'autre.

Des prérequis nécessaires

En licence spécialisée et en double licence, les universités concernées justifient la sélection par la nécessité de certains prérequis. "Le rythme de travail d'un double cursus est comparable à celui d'une classe préparatoire, il est donc indispensable de vérifier au préalable la capacité de travail des étudiants", justifie Bruno Sire, président de Toulouse 1. 

Des filières très demandées

En licence généraliste, les universités expliquent qu'elles doivent faire face à une hausse des candidatures. "Nous recevons 900 demandes, alors que notre capacité d'accueil est limitée à seulement 120 places, illustre Pierre-Louis Suet, directeur de l'UFR sciences humaines et sociales de l'université d'Avignon. Si le ministère nous donnait les financements et les habilitations, nous pourrions faire des groupes et accueillir plus d'étudiants." Selon l'UNEF, les établissements pratiquent ainsi un tri en fonction de la série ou des notes du baccalauréat pour limiter leur nombre d’étudiants, alors que seul le tirage au sort est autorisé.

Manque de moyens et diplômes d'excellence ?

Dans une quinzaine d'établissements, la sélection se retrouve également au niveau du master 1. "Ces pratiques illégales correspondent soit à un manque de moyens, soit à une volonté élitiste de mettre en place des diplômes d’excellence, dont la réputation repose sur leur sélectivité et non sur la qualité de la formation", accuse l'UNEF.

L'université a-t-elle le droit de sélectionner ses étudiants ? Lire l'article sur EducPros.fr.

Le classement des 33 universités qui pratiquent une sélection illégale selon l'UNEF

UNIVERSITÉ DIPLÔMES CONERNÉS
TYPE DE SÉLECTION
EXEMPLE
Paris 5
2 licences et 34 masters Prérequis ou sélection sur entretien en licence / sélection sur dossier en master Licence de droit
Avignon 4 licences et 21 masters Sélection sur dossier ou entretien en licence et master Info com
Paris 4
14 licences 7 masters Prérequis en licence / Sélection sur dossier en master Licence langue arabe
Bordeaux 3
13 licences et 7 masters Sélection sur dossier en licence et master Musicologie
Paris 7
18 licences Prérequis en licence Science de la vie
Toulouse 1 10 licences Sélection sur dossier en licence Licence éco-droit
Cergy 3 licences et 7 masters Sélection sur dossier en licence et master Master finance
Bordeaux 1 licences Prérequis en licence Licence biologie
Clermont 2 masters Sélection sur dosser et entretien en master Master dynamique territorial et aménagement rural
Nantes licences Prérequis en licence Licence physique
Caen licences Sélection sur dossier complété d'un entretien Master 1 gestion des ressources humaines
Paris 1 licences Sélection sur dossier + mention Licence droit-histoire
Aix-Marseille 1 licence et 2 masters Sélection sur dossier et entretien en licence et master Licence de musique
Lorient Vannes masters Sélection sur dossier et entretien en master Master 1 comptabilité et audit
Savoie masters Sélections sur dossier et entretien Master 1 finance spécialité banque
Brest masters Sélection sur dossier et entretien en master Master 1 biologie et santé
Lyon 3 masters Sélection sur dossier et entretien en master Master 1 droit public des affaires
Pau licences Sélection sur dossier en licence Sciences sanitaire et sociales
VSQ licences Sélection sur dossier Licence sciences de la vie
Paris 8 1 licence et 1 master Prérequis en licence et sélection sur dossier en master Master sciences politiques
Reims master Sélection sur dossier en master Licence allemand
 Strasbourg master Sélection sur dossier en master Licence maths physique-chimie
Paris 6 licence Sélection dossier Cursus ingénieurie
Nîmes licence Prérequis en licence Licence physique-chimie
Paris 13 licence Sélection sur dossier Licence information et communication
Paris 2 master Sélection sur dossier en master Master 1 relations internationales
Montpellier 1 master Sélection sur score concours et dossier Master 1 audit contrôle spécialité finance
Rouen master Sélection sur dossier + lettres de recommandations Master 1 AIMAF
Toulon master Sélection sur dossier et lettre de motivation Master 1 information communication
Valenciennes licence Sélection sur dossier Licence audiovisuel
Rennes licence De droit uniquement pour bac S et ES Licence éco)gestion
MLV licence Sélection sur dossier en licence Licence études cinématographiques
Paris 11 licence De droit uniquement pour bac S Licence MPI

Des frais d'inscription illégaux en baisse
Dans son enquête 2014, l'UNEF pointe également les universités qui pratiquent des frais d'inscription illégaux. Elles sont au nombre de 14, contre 24 en 2013. Le montant maximal des frais illégaux recensés est lui aussi en baisse : 800 € contre 9.000 € en 2013.
Les premiers établissements visés par l'UNEF sont l'IAE de Grenoble (800 €), l'université de Mulhouse (400 €), Centrale Paris (330 €), Centrale Lyon (170 €) et Paris Dauphine (90 €).