1. Lucie Bisseger, 21 ans, en BTS communication des entreprises

Lucie Bisseger, 21 ans, en BTS communication des entreprises

Envoyer cet article à un ami

"J’ai eu besoin de temps pour trouver ce qui me convenait"

"J’avais un dossier scolaire suffisamment bon pour qu’après le bac, on ne me parle que de classe préparatoire. J’avais 17 ans, je n’avais pas d’idée précise de ce que je souhaitais faire, alors je me suis laissé guider. Mais je n’ai pas du tout accroché, et j’ai arrêté. J’ai ensuite essayé les langues étrangères appliquées et, l’année suivante, une bilicence de droit français et espagnol à la fac. Sans plus de succès. Il a fallu attendre un an de plus pour que je découvre une formation qui m’intéresse vraiment, un BTS communication des entreprises.
Au sortir du bac, je crois que je ne me serais jamais lancée dans un BTS parce que j’avais trop d’idées reçues sur les filières professionnalisantes. Depuis, j’ai bien changé d’avis : la sélection à Bessières [Paris XVIIe] est sévère, et le rythme est très soutenu : la masse de travail n’est pas éloignée de celle que j’ai connue en prépa ! Il n’est pas simple, surtout quand on a été une bonne élève, de vivre une succession d’échecs. Pour ne pas être totalement inactive, j’ai travaillé plusieurs mois à mi-temps dans la vente et la restauration. Finalement, passer des entretiens et être retenue, même pour des petits jobs, a eu un effet motivant, qui m’a permis de retrouver confiance."

Propos recueillis par Jean-Marc Engelhard
Sommaire du dossier
Retour au dossier Boucler son année Prendre de l’avance Ne pas tout lâcher Partir à l’étranger Trouver un job Lucie Bisseger, 21 ans, en BTS communication des entreprises