1. Un accès aux filières en tension de l'université pour les bacheliers méritants
Décryptage

Un accès aux filières en tension de l'université pour les bacheliers méritants

Envoyer cet article à un ami
Université Paris-Descartes : la licence de psychologie fait partie des filières à capacité limitée. // © Camille Stromboni
Université Paris-Descartes : la licence de psychologie fait partie des filières à capacité limitée. // © Camille Stromboni

Les "meilleurs bacheliers", c'est-à-dire les 10 % qui obtiennent les meilleurs résultats au bac dans chaque lycée, devraient bientôt disposer d'un droit d'accès supplémentaire aux filières à capacité limitée de l'université (STAPS, droit, psychologie, PACES...).

Jusqu'à 15 %. C’est la proportion de places que devront réserver les universités aux bacheliers méritants dans les filières "à capacité limitée", d’après le projet de loi Égalité et citoyenneté, présenté en conseil des ministres le 13 avril 2016.

Depuis la loi de 2013 sur l'enseignement supérieur et la recherche, les 10 % de meilleurs bacheliers de chaque lycée ont un droit d'accès aux filières sélectives : STS (sections de techniciens supérieurs), IUT (instituts universitaires de technologie), prépas et écoles publiques. L’article 19 du texte élargit ce droit.

Désormais, les meilleurs bacheliers auront également accès à des formations universitaires non sélectives, mais pour lesquelles le nombre de candidatures est supérieur à celui des places disponibles. C’est-à-dire les filières "à capacité limitée". Soit, principalement, les STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives), la psychologie, le droit et la PACES (première année commune aux études de santé). Mais pas les doubles licences, précise-t-on rue Descartes.

Les bacheliers faisant partie de ces "10 % ayant obtenu les meilleurs résultats dans leur lycée" et qui ont effectué leur premier vœu pour une filière à capacité limitée à l'université sans l'obtenir y auront accès de manière quasi automatique. "Ce qui ne devrait pas prendre plus de 48 heures après l'annonce des résultats du bac", prévoit le ministère.

À lire

- Notre article sur EducPros : "Meilleurs bacheliers" : l’université rejoint les filières sélectives