1. Réussir sa L1 de droit : rebondir après un premier semestre difficile
Coaching

Réussir sa L1 de droit : rebondir après un premier semestre difficile

Envoyer cet article à un ami

De nouvelles matières, un vocabulaire spécifique et précis à assimiler rapidement, un rythme particulier et, souvent, des amphis bondés : les premiers pas en fac de droit peuvent déstabiliser. Comment ne pas vous laisser décourager ? Tout ce qu'il faut savoir pour réussir votre L1, et rebondir même après un premier semestre difficile.

Réussir sa première année de droit, c’est aussi être capable de rebondir après un premier semestre raté ! Voici comment redresser la barre.

Entre l’adaptation à l’université et la découverte de cette nouvelle matière qu’est le droit, le début de cursus peut être compliqué. Rassurez-vous, il est tout à fait possible de se rattraper.
"Au second semestre, il y a souvent de belles progressions", indique Sophie Cacqueray, enseignante en droit public à l’université d’Aix-Marseille. "Il s’agit d’étudiants qui n’ont souvent pas encore bien compris la méthode et ne sont pas encore à l’aise avec les termes juridiques. Certains ont besoin de plus de temps. C’est normal, cela vient petit-à-petit", ajoute Judith Rochfeld, professeur à l’école de droit de l’université Paris 1. Résultat : ne laissez pas tomber et mettez les bouchées doubles !

Compenser avec son second semestre


Le système de compensation des notes entre les deux semestres peut vous permettre en effet de rattraper les notes de votre premier semestre grâce à celles du second (voir notre dossier : comment serez-vous évalué à l'université).


Au second semestre, il y a souvent de belles progressions ! (ici, cours de droit de la famille à l'université Paris 2)

À noter également : pour éviter de vous laisser suivre une année d'études quasi blanche, avec seulement une ou deux matières non validées, les universités vous laissent en général accéder à l'année suivante, à condition de repasser, en plus des matières en cours, celles non obtenues auparavant. Attention : cela engendre un rythme de travail intense, d'autant plus en droit où la deuxième année est, elle aussi, très exigeante.


Échec en première année : se réorienter ou redoubler ?
Que faire si vous n'obtenez pas votre 1re année de droit ? En effet, selon les universités, entre 40 % et 60 % des étudiants ne parviennent pas à rejoindre du 1er coup la 2nde année de droit. Deux options s'offrent à vous : redoubler ou se réorienter.
Pour faire votre choix, posez-vous d'abord une question : est-ce que le droit est une matière qui vous a intéressé ? Si oui, vos notes sur l'année sont-elles vraiment catastrophiques ?
"Si vous avez en dessous de 7-8/20 de moyenne dans les matières juridiques, il faut réfléchir. Si vous avez énormément travaillé et que vous sentez que le raisonnement juridique ne vous parle pas du tout, il faut peut-être envisagé une réorientation", conseille l'enseignant-chercheur Judith Rochfeld (université Paris 1).
Car attention : ne croyez pas que la deuxième année sera plus facile. Au contraire ! "En première année, un étudiant peut s'en sortir avec les nombreuses matières de culture générale. En deuxième année, c'est du droit, du droit, du droit !" souligne Sophie de Cacqueray, maître de conférences à l'université d'Aix-Marseille.
"Tout le monde n'est pas fait pour le droit, ajoute l'enseignante. Ce n'est aucunement une question d'intelligence. Moi j'ai fait deux ans de médecine et je n'étais pas adaptée. Je suis venue en droit, c'était facile pour moi."

Pour aller plus loin : Licence de droit : ce qui vous attend vraiment en première année / Camille, licence de droit ou DUT carrières juridiques ? / Réussir ses études à l'université : la vérité sur 15 filières à la fac / Réussite en licence à l’université : quelles sont vos chances ? / Fac par fac, où réussit-on le mieux sa première année de licence ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Réussir sa première année de droit : un impératif, maîtriser l'écrit Réussir sa première année de droit : des exercices spécifiques à appréhender Réussir sa première année de droit : bachoter, un passage obligé Réussir sa L1 de droit : rebondir après un premier semestre difficile