Universités : toute l'actualité des formations universitaires

Par Mathieu Oui, publié le 11 Janvier 2011
5 min
Une mine d’infos pour les lycéens, les étudiants et leurs parents ! Les Analyses régionales des évaluations réalisées entre 2007 et 2010 constituent un panorama, université par université, de la qualité des formations universitaires (licences et master). Au final, ce document synthétise 4 ans d’évaluations des universités réalisées par l’AERES (Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur).
 

Paris, Lyon, Bordeaux en tête
 

Selon la méthodologie de l’AERES (cf. plus bas), au plan national, en moyenne, 45% des licences sont notées A+ (excellente) ou A (très bonne). Sur l'ensemble des universités, on peut remarquer que les établissements parisiens sont plutôt bien classés, on en retrouve quatre dans le top 10. L'UPMC (université Pierre et Marie Curie) affiche 100 % de licences ayant la note A ou A+.  Lyon 1 (81%) arrive seconde et deux universités bordelaises sont également bien placées : Bordeaux 4 (75%) et Bordeaux 2 (71%). Quelques établissements de province tirent leur épingle du jeu comme Avignon (65%) ou l'université de Savoie (65%).
  

Deux académies se distinguent

 
Au plan académie, deux se distinguent particulièrement. Sur celle de Lyon, 62,5% des licences ont été notées A+ (excellente) ou A (très bonne). Cette proportion grimpe à 81 % à Lyon 1 et 68 % à St-Etienne. A Lyon 1, on trouve une licence excellente en biochimie et pour St-Etienne en histoire et en lettres. L’offre en master dans cette académie est également bien côtée par l’AERES : dans le domaine des sciences et techniques, 15 masters sur un total de 18 sont notés A ou A+.
 

En Ile de France, 54 % de licences A ou A+
 

Autre exemple régional, en Ile-de-France, plus de la moitié des licences (54%) sont classés A ou A+. Quelques universités se situent bien en dessous de cette moyenne : Paris 3 (11% de licences A et A+), Paris Dauphine, (33%), et Paris Est-Marne la vallée (38%). Parmi les licences d’excellence figurent celles de Paris 12 (lettres et géographie), Cergy (Droit), Paris 5 (sciences du langage), Paris 1 (cinéma, patrimoine, AES), Paris 11 (informatique et chimie), Paris 6 (informatique et physique), Paris 7 (chimie, ingénierie, mathématiques) et Paris 8 (arts, cinéma, théâtre).
Enfin, 6 universités n'ont aucune licence ayant obtenue une note A ou A+ :  Clermont Ferrrand 1, Nimes, Toulouse1, l'Institut catholique de  Toulouse, Grenoble 3 et l'université de Polynésie française.
 

Une cartographie mais pas un palmarès
 

Attention : les évaluations des universités ont été réalisées sur une période de 4 ans, il faut donc tenir compte de l'année d'évaluation avant de faire toute comparaison entre les établissements.  Le document synthétique de l'AERES offre surtout l’intérêt de comparer les universités entre-elles au sein d’une même région ou académie. Chaque université est présentée sous forme d’une fiche synthétique avec ses grandes caractéristiques, complétée d’une page de données chiffrées (population étudiante, personnels, comptes financiers...). Viennent ensuite l’analyse des formations de licence, puis l’analyse des activités de recherche  des formations adossées à la recherche (master, doctorat).
 

Méthodologie : une cinquantaine d’indicateurs passés au crible
 

Depuis 2007, les équipes d’experts de l’AERES se déplacent dans les universités pour évaluer la qualité des formations et des laboratoires de recherche. Concrètement, chaque formation (licence, master) est évaluée à travers une batterie d’indicateurs. La grille d’évaluation de la licence, en compte une cinquantaine qui porte sur 4 grands domaines : la pédagogie, les moyens mis en œuvre pour la réussite (le tutorat…), l’évaluation des enseignements et le devenir des diplômés (insertion et poursuite d’études). Au final, la formation reçoit une note sur une échelle comprise entre A+ (pour une formation excellente, qui répond très bien à tous les critères d’évaluation) et C ( pour une formation ne répondant pas aux critères d’évaluation).
 

L’évaluation des licences universitaires, établissement par établissement.

 
Université (et année d’évaluation par l’AERES) Pourcentages de licences notées excellentes ou très bonnes
Paris 6 (2007 -2008) 100 %
Lyon 1 (2009-2010) 81 %
Paris 11 (2008-2009) 79 %
Bordeaux 4 (2009-2010) 75 %
Bordeaux 2 (2009-2010) 71 %
Paris 7 (2007 -2008) 68 %
St-Etienne (2009-2010) 68 %
Paris 5 (2008-2009) 67 %
Valenciennes (2008-2009) 67 %
Avignon (2006-2007) 67 %
Versailles St-Quentin (2008-2009) 66 %
Paris 1 (2008-2009) 65 %
U de Savoie (2009-2010) 65 %
Toulouse 3 (2009-2010) 61%
Lille 1  (2008-2009) 60%
Paris 12 (2007 -2008) 59%
Lille 3 (2008-2009) 59%
Paris 2 (2007 -2008) 57 %
Montpellier 2 (2009-2010) 55%
Artois (2008-2009) 55%
Lyon 3 (2009-2010) 55%
Paris 8 (2007 -2008) 52%
Bordeaux 1 (2009-2010) 50%
Metz (2007-2008) 50%
Lyon 2 (2009-2010) 50%
Clermont Ferrand 2 (2006-2007) 48%
Paris 13 (2007 -2008) 48%
Cergy-Pontoise (2008-2009) 48%
Bordeaux 3 (2009-2010) 46%
Evry-Val d’Essonne (2008-2009) 46%
Montpellier 1 (2009-2010) 44%
Nice (2006-2007) 44%
Grenoble 2 (2009-2010) 44%
Nouvelle Calédonie  (2008-2009) 44%
Limoges (2006-2007) 43%
Paris 4 (2008-2009) 42%
Strasbourg (2007-2008) 41%
Nantes (2006-2007) 41%
U littoral- Côte d’Opale (2008-2009) 40%
Paris Est-Marne la vallée (2008-2009) 38%
Paris Est-Marne la vallée (2008-2009) 38%
La Rochelle (2006-2007) 38%
Nancy  (2007-2008) 37%
Aix-Marseille 1 (2006-2007) 37%
Paris 10 (2007 -2008) 34%
Paris Dauphine (2007 -2008) 33%
Montpellier 3 (2009-2010) 33%
Rouen (2006-2007) 33%
Grenoble 1 (2009-2010) 31%
Amiens (2006-2007) 30 %
Poitiers (2006-2007) 29%
Lille 2 (2008-2009) 29%
Toulouse 2 (2009-2010) 28%
Angers (2006-2007) 27%
Maine  (2006-2007) 27%
Mulhouse (2007-2008) 24%
Pau (2009-2010) 24%
Rennes 1 (2006-2007) 22%
Tours (2006-2007) 22%
Bretagne Occidentale (2006-2007) 20%
Toulon (2006-2007) 20%
CUFR Champollion (2009-2010) 19%
Le Havre (2006-2007) 19%
Bretagne Sud (2006-2007) 17%
Aix-Marseille 3 (2006-2007) 17%
Reims (2006-2007) 15%
Perpignan (2009-2010) 15%
Réunion (2008-2009) 15%
Caen (2006-2007) 12%
Paris 3 (2007 -2008) 11%
Rennes 2 (2006-2007) 9%
Antilles-Guyane  (2008-2009) 9%
Besançon  (2006-2007) 6%
Aix-Marseille 2 (2006-2007) 6%
Orléans (2006-2007) 4%
Corse (2006-2007) 4%
Clermont Ferrand 1 (2006-2007) 0%
Nîmes (2009-2010) 0%
Toulouse 1 (2009-2010) 0%
Institut Catholique Toulouse (2009-2010) 0%
Grenoble 3 (2009-2010) 0%
Polynésie Française  (2008-2009) 0%

Le classement porte sur le pourcentage de licences ayant obtenu une note A+ (formation jugée excellente) ou A (très bonne formation).
Chiffres extraits de « Analyses régionales des évaluations » (2007 – 2010) AERES.

Articles les plus lus

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !