1. Supérieur
  2. Licence / Université
  3. Universités : en reconstruction
  4. Une tendance au regroupement des universités

Une tendance au regroupement des universités

Envoyer cet article à un ami

Autonomie, fusion des universités, rénovation de campus… le paysage de l’enseignement supérieur français est en pleine recomposition. Décryptage des principales réformes.

Fusion des universités d’une même ville (à Strasbourg par exemple) ou regroupement d’institutions (universités, écoles) au sein d’un PRES (Pôle régional d’enseignement supérieur) : on observe depuis quelques années une tendance au regroupement des établissements supérieurs. Le but : être plus visible et donc plus fort dans la course internationale. Cet objectif de masse critique d’étudiants (45 000 étudiants par exemple pour le pôle Paris-Est) et d’enseignants-chercheurs s’accompagne d’une mise en commun des moyens pour une stratégie globale.

Une évolution qui ne concerne pas uniquement les universités : plusieurs grandes écoles d’ingénieurs se sont récemment engagées sur la voie du regroupement. Dans tous les cas, l’université, longtemps considérée comme le parent pauvre du supérieur, se retrouve désormais au cœur du système, ce qui, au final, semble plutôt une bonne nouvelle pour les profs comme pour les étudiants.

Mathieu Oui
Sommaire du dossier
Retour au dossier Des universités plus autonomes Une tendance au regroupement des universités Malaise chez les enseignants-chercheurs