1. Études de vente : payants, les Bachelors des EGC
Boîte à outils

Études de vente : payants, les Bachelors des EGC

Envoyer cet article à un ami

Point commun de ces études : être payantes – et parfois très chères –, mais offrir un excellent retour sur investissement sur le marché du travail en garantissant emploi immédiat et salaire important.

Un bon commercial peut décrocher un salaire confortable à condition qu’il accepte les règles du jeu : une partie de sa rémunération sera en part variable, selon ses résultats, les primes constituant souvent un bonus de 1 ou 2 mois de salaire supplémentaire par an. C’est un métier qui recrute dans tous les secteurs, après un bac + 2/3.

Les formations en 3 ans

Beaucoup de jeunes diplômés se dirigent vers ces métiers après un Bachelor, comme ceux que délivrent les 32 EGC (écoles de gestion et de commerce) en France. Accessibles après le bac, elles forment en 3 ans des commerciaux, pour environ 5.000 € de frais de scolarité par an. Le salaire brut (hors primes) de départ à la sortie est de 23.500 € annuels en moyenne, selon le réseau des EGC. 5 ans plus tard, il atteint 31.000 €.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Design, création graphique : la prime aux formations des CCI Études en informatique : développeurs très recherchés Études de kinésithérapie : emploi (quasi) garanti Études en management hôtelier : l’atout des réseaux d’anciens Études de vente : payants, les Bachelors des EGC Études de vétérinaire : salaires élevés à la sortie