Études de vétérinaire : salaires élevés à la sortie

Par Sophie de Tarlé, publié le 09 Mars 2012
2 min

Point commun de ces études : être payantes – et parfois très chères –, mais offrir un excellent retour sur investissement sur le marché du travail en garantissant emploi immédiat et salaire important.

Le métier de vétérinaire s’exerce principalement en libéral, à la campagne ou dans les villes. Mais il est possible d’être salarié dans le secteur des productions animales (pour le suivi des élevages), dans l’industrie pharmaceutique ou l’agroalimentaire, ou encore de travailler dans un parc zoologique, etc.

7 ans d’études dont 5 en écoles

Avant d’en arriver là, 7 années d’études vous attendent : 2 ans en prépa BCPST (biologie, chimie, physique, sciences de la Terre) ou consacrées à la préparation d’un BTS ou d’un DUT (avec des frais de scolarité gratuits en prépa et BTS publics, et des droits universitaires de 177 € par an en DUT), suivies de 5 années dans une école vétérinaire. Le coût de la scolarité est de 2.000 € par an.

Seules 4 écoles de véto en France

Il n’existe que 4 établissements assurant cette formation en France : les ENV (écoles nationales vétérinaires) de Maisons-Alfort (94) et Toulouse (31), VetAgro Sup à Lyon (69) et l’ONIRIS à Nantes (44). Vous serez donc peut-être contraint de déménager pour étudier.

Après 2 années d’expérience, le salaire annuel net des vétérinaires était, en 2008, de 66.000 € en moyenne (74.000 € pour les hommes, 45.000 € pour les femmes), selon l’Ordre national des vétérinaires.

Articles les plus lus

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !