GRETA METEHOR PARIS : DES FORMATIONS PROFESSIONALISANTES QUI FONT LA DIFFÉRENCE EN 2021

publié le 17 Mai 2020
6 min

Tandis que le marché du travail semble de plus en plus difficile d’accès aux « surdiplômés » en manque d’expérience sur le terrain, certaines écoles se démarquent et proposent des formations en apprentissage ou professionnalisantes dans des secteurs porteurs. Grâce à l’introduction de contrats en alternance à l’attention des étudiants, demandeurs d’emploi ou encore d’entreprises et salariés souhaitant se spécialiser, le GRETA METEHOR Paris apparaît comme une option plus que cohérente pour s’insérer dans le marché tertiaire ainsi que dans l’hôtellerie et la restauration. On vous explique.

Fraîchement diplômé, en reconversion professionnelle ou simplement à la recherche d’une spécialisation pour mieux évoluer au sein de son entreprise, il semble souvent difficile de trouver la formation adéquate à ses besoins, mais aussi à la mutation constante du marché du travail. La théorie est nécessaire, mais une approche du « terrain » s’avère aussi primordiale, d’où l’appétence prononcée des sociétés pour les profils étudiants en alternance. L’idée de pouvoir recruter un profil dynamique – car motivé à l’idée de travailler en parallèle d’une formation scolaire – s’avère très séduisante pour une entreprise du secteur tertiaire, notamment. Il est alors possible de miser sur un candidat, toujours en cursus, de le former et de lui apprendre les secrets d’un métier dans l’idée de pouvoir ensuite l’embaucher. Pour l’élève et apprenti, le format aussi est intéressant : il se voit inculquer de vraies valeurs du travail sur le terrain, en étant entouré et en découvrant les coulisses de la vie professionnelle. Le tout en conservant des jours à l’école et donc en cours théoriques avec à la clé l’obtention d’un diplôme reconnu par l’État. Oui, car les formations proposées par le GRETA METEHOR Paris sont nombreuses. Plus de 150 options sont disponibles sur le site de l’organisme, qui regroupe en fait 15 établissements parisiens certifiés par le ministère de l’Éducation nationale et dont le siège se situe au sein de l’École Nationale de Commerce, dans le 17e arrondissement de Paris. Et afin de faciliter l’entrée sur le marché de travail aux élèves, les établissements concernés par le GRETA METEHOR Paris ont développé des cours adaptés, avec notamment des ateliers TRE (Techniques de Recherche d’Emploi) et autres coachings assurés par des chargés de relations entreprises.

Un panel de formations professionnalisantes et en apprentissage vaste

Du lycée technique des métiers de l’hôtellerie Guillaume-Tirel au collège Georges-Brassens en passant par l’établissement Jean-de-la-Fontaine, les cursus diplômants proposés par l’organisme GRETA METEHOR Paris sont nombreux et idéalement répartis dans la capitale. Aux quatre coins de Paris, on retrouve une école proposant des formations professionnalisantes (apprentissage ou contrats pros selon les profils) dès le brevet des collèges. Que vous souhaitiez travailler dans le secteur des services, du commerce, de la gestion, de la comptabilité, de l’administration en passant par les transports, les activités financières, immobilières ou encore la santé et l’action sociale, l’hôtellerie ou la restauration… l’organisme dispose d’une formation voire d’un véritable cursus adapté à vos besoins et à ceux du marché du travail actuel. CAP, BTS et autres titres professionnels réglementés sont ainsi certifiés par l’Éducation nationale et validés par le GRETA METEHOR Paris. Toutes les possibilités en apprentissage et en contrat professionnalisant sont par ailleurs expliquées sur le site de l’organisme, avec la facilité de pouvoir prendre rendez-vous et d’en apprendre davantage sur le cursus qui pourrait potentiellement intéresser un étudiant post-bac, notamment.

Une option post-bac et professionnalisante qui rassure

Si les études post-bac sont parfois longues et onéreuses, le GRETA METEHOR Paris promeut ici les CAP, BTS et titres professionnels visant à offrir une véritable immersion dans la vie active. Les élèves partagent leur temps entre des cours théoriques – souvent animés par des professionnels du secteur dans lequel ils souhaitent exercer – et de la pratique en entreprise. Ils y sont intégrés, notamment grâce aux partenaires du GRETA METEHOR Paris (L’Oréal, Veolia, Century 21 ou encore BNP Paribas) qui accueillent les étudiants pendant leur formation dans l’optique, peut-être, de les embaucher après leur formation. En plus d’une rétribution financière et d’un cursus de fait nettement moins cher, l’élève découvre le métier et le secteur qui pourraient effectivement être les siens sur le long terme. Ce qui apparaît comme une belle longueur d’avance sur un élève ayant opté pour une formation post-bac dite « initiale » sans la moindre expérience sur le terrain avant le diplôme.

Une rémunération et non un coût direct post-bac pour l’étudiant

Les formations professionnalisantes restent aussi avantageuses d’un point de vue financier ; un aspect non négligeable pour certains étudiants parfois obligés de souscrire à des prêts post-bac pour mener à bien leur cursus scolaire. En effet, les apprentis en parcours supérieur se voient rémunérés comme tout salarié au sein de l’entreprise, à hauteur d’un pourcentage défini par le niveau d’études et par rapport au SMIC français. Plutôt que de financer une école coûteuse, les élèves peuvent ainsi gagner leurs premières rémunérations grâce aux formations en alternance et en apprentissage puisqu’ils travaillent au sein de sociétés qui les emploient. Ils ne doivent donc ni payer leurs études post-bac, ni sur-emprunter pour vivre chaque mois, comme cela pourrait être le cas dans un parcours dit « initial » c’est-à-dire 100 % théorique. Une alternative très intéressante, de nos jours, surtout si un contrat sur le long terme est à la clé !

Articles les plus lus

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !