Pierre, à l’IEP de Lille : "Boursier, je n'ai payé que 5 € l'inscription, mais j'ai besoin d'un job d'appoint"

publié le 30 Octobre 2013
2 min

En tant que boursier, Pierre, inscrit en première année à l’IEP de Lille (59), est exonéré de frais de scolarité. Le budget de cet étudiant de 17 ans est financé par les bourses sur critères sociaux et bourse au mérite.

Comment Pierre a-t-il géré son budget ?


En tant que boursier, Pierre est exonéré de frais d'inscription. Lors de son inscription à l'IEP, il a simplement versé une cotisation à la Sécurité sociale de 5 €. À la rentrée , il a cependant dû acheter des manuels pour environ 120 €. "Pour me rendre en cours, j'ai également dû souscrire un abonnement annuel au métro de 200 €."

Pierre a choisi de se faire un peu d'argent de poche durant l'année. "Je donne des cours particuliers à des collégiens et des lycéens. Je passe par une agence, ce qui me rapporte environ 10 € l'heure, mais le nombre de cours change d'une semaine à l'autre. Ce n'est pas un revenu fixe."
 

Grâce à sa mention très bien au bac, le CROUS lui verse une bourse au mérite d'un montant annuel de 1.800 €, qui s'ajoute à la bourse sur critères sociaux de 1.700 €. "Je vis encore chez mes parents, je n'ai pas réellement de loyer, mais je leur donne 200 € par mois, il me reste alors 100 € pour le resto U et parfois pour les loisirs. Les bourses me servent à vivre et l'argent des cours est consacré aux loisirs."

Que pense Pierre de la nouvelle modulation des frais de scolarité des IEP de région ? "J'ai pris connaissance de la réforme en terminale, alors que je suivais la prépa PEI, programme de démocratisation des IEP. Je m'y suis tout de suite senti opposé, même si pour moi ça ne change rien puisque je suis exonéré des frais. De prime abord, l'idée peut paraître juste. En réalité les IEP n'ont pas eu le choix, il fallait trouver une solution face au manque de financement de l'État. Il faut savoir que pour chaque étudiant, Sciences po Lille reçoit une dotation quatre fois inférieure à celle de Science po Paris. Il y a un véritable sentiment d'injustice."

SES FRAIS DE SCOLARITÉ ANNUELS : 5 € de cotisation de Sécurité sociale + 120 € d'achats de livres.
SON BUDGET MENSUEL : 300 € (financés par les bourses et des cours particuliers).

Articles les plus lus

A la Une Sciences po

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !