1. Supérieur
  2. Sciences po
  3. Intégrer Sciences po avec un bac L
  4. Entrer à Sciences po Paris
Décryptage

Entrer à Sciences po Paris

Envoyer cet article à un ami

Bacheliers littéraires, vous êtes tentés par un IEP (institut d'études politiques) ? Dès que vous avez votre bac en poche vous pouvez tenter le concours de Sciences po Paris ou des huit autres instituts implantés en province. Mais les procédures d'admission sont différentes.

 
Un nouveau concours à Sciences po Paris

 
Sciences po Paris
a annoncé une réforme de son recrutement à partir de 2013. Fini donc les étés de révisions intensives pour les candidats à la Rue Saint-Guillaume : désormais les épreuves n'ont plus lieu fin août, mais début mars.

Autre nouveauté concernant ce concours, la création d'un oral d'admission. Auparavant, pour entrer en première année à Sciences po Paris, il y avait exclusivement des épreuves écrites. Désormais, selon les résultats obtenus à l'écrit, trois cas de figures se présenteront.

Le jury peut décider de l'admission directe – il faudra pour cela obtenir plus de 12 sur 20 de moyenne. En dessous de 10 sur 20, les candidats seront refusés. Enfin, ceux qui auront obtenu entre 10 et 12 sur 20 pourront être invités à passer un entretien de trente minutes devant une commission composée de deux personnes.

 
Des épreuves légèrement modifiées

 

Quelques modifications ont été introduites dans le contenu des épreuves. Désormais les candidats doivent passer une épreuve à option, avec trois sujets au choix, selon la série du bac. Invités à plancher sur un sujet de littérature, les bacheliers L pourront ainsi mettre en avant leur culture acquise au lycée.

Par ailleurs, l'épreuve sur documents, redoutée par de nombreux candidats, disparaît. Le programme de l'épreuve d'histoire ("Le monde de 1914 à nos jours") est maintenu mais, désormais, l'un des trois sujets proposés porte systématiquement sur la période de 1945 à nos jours. Quant à l'épreuve de culture générale, elle bénéficie d'une bibliographie officielle.

La réforme du recrutement qui doit entrer en vigueur en 2013 comportera trois modifications majeures : les épreuves seront avancées – les épreuves d'admissibilité auront lieu en mars et l'admission entre avril et mai, avant le bac ; la sélection sur dossier sera introduite dans la phase d'admissibilité pour tous les candidats ; tous les admissibles passeront un entretien oral d'admission.

Une appréciation sur dossier est créée au niveau de l'admissibilité, ainsi qu'un entretien et une épreuve orale de langue étrangère au niveau de l'admission. Dans le cadre de la procédure par examen, les épreuves écrites d'admissibilité auront lieu chaque année en mars. Les épreuves d'admission se dérouleront d'avril à mai.

 
"Sortir du lot"

 

Sur le fond, les conseils restent les mêmes pour réussir le concours – à Paris comme pour les autres IEP : "Les étudiants sont recrutés sur leurs qualités intellectuelles et leur sens de la synthèse. Mais pour sortir du lot, il est nécessaire d'avoir des références riches et variées. Pour cela il faut lire la presse, écouter la radio, explorer les sites Internet, mais aussi se plonger dans les grands textes, aller au cinéma ou au musée", rappelle Philippe Destable, le créateur de Tremplin IEP, une préparation en ligne aux concours des IEP.

Enfin, sur le plan pratique, sachez que les épreuves écrites sont désormais organisées non seulement à Paris, mais aussi dans les antennes en province de l'institut – en priorité Nancy, Dijon et Poitiers.

 
Les mentions Très Bien

 

Avec une mention très bien au bac, vous pouvez demander à être admis en IEP, sans passer les épreuves écrites d'admission. Vous pouvez effectuer cette demande soit l'année du bac, soit l'année suivante.

Mais cette admission sur dossier est devenue difficile à obtenir, en raison du nombre important de mentions très bien. Le jury qui examine les demandes est attentif aux résultats obtenus dans les disciplines littéraires – français, philo, histoire-géo, langue vivante.

Les dispenses sont loin d'être systématiquement accordées : en moyenne 20% de ces candidats sont acceptés chaque année. Attention, plus qu'un an pour bénéficier de cette possibilité. À partir de 2013, les admissions auront lieu avant le bac. Ce qui, de fait, mettra fin à l'admission avec une mention Très bien.

Pour aller plus loin : Intégrer une prépa après un bac L : ce qu’il faut savoir / Sciences po : les concours des IEP décryptés / VIDÉO - Sciences po : les réponses à vos questions

Sommaire du dossier
Retour au dossier Pourquoi faire Sciences po ? Quelles sont les différences entre les IEP ? Entrer à Sciences po Paris Sciences po : intégrer un IEP de province Bac L : préparer les concours d’entrée à Sciences po dès le lycée Après un bac L, quelle voie choisir pour préparer Sciences po ? Préparer Sciences po à distance