Questions contemporaines à Sciences po : personnaliser son approche

Par Agathe Villemagne et Camille Stromboni, publié le 10 Janvier 2018
2 min

Aussi sélectifs que Sciences po Paris, les IEP de région attirent chaque année plus de candidats. Comment passer la barrière des concours ? Étudiants, directeurs et correcteurs vous livrent leurs conseils pour faire partie des heureux élus.

Pour l’épreuve de questions contemporaines du concours commun (Sciences po Aix, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg, Toulouse), dont les thèmes sont cette année "Radicalités" et/ou "La ville", personnalisez votre préparation.

Personnaliser sa copie

“Collectez des informations dans la presse, dans vos lectures ou sur Internet tout au long de l’année afin de constituer vos propres dossiers sur chacune des thématiques, assure Éric Cobast, professeur spécialiste des concours Sciences po. Les exemples écrits dans vos copies doivent être les vôtres.”

Acquérir des connaissances par soi-même

“J’ai tendance à valoriser les citations qui sortent du rang, par exemple en piochant dans la littérature ou l’art, confirme Jean-Louis Guy, professeur d’économie et correcteur de l’épreuve. Ce petit ‘supplément d’âme”, c’est aussi ça la culture générale. Par exemple, le ‘No sport’ de Winston Churchill a été cité dans les dissertations en 2012… jusqu’à l’écœurement [l’un des thèmes était le sport] ! Soyez vous-même et utilisez vos connaissances.”

À lire aussi : Les IEP de région au banc d’essai

Une technique qui a fonctionné pour Jean, ex-Sciences po Lille. Le jeune homme a appris, outre quelques définitions de base sur chaque thème, un condensé de tout ce qu’il avait lu ou vu pendant l’année. “Cela permet de faire des plans, de réunir des auteurs, des citations et d’aboutir à un contenu adaptable à différents sujets”, explique-t-il.

Articles les plus lus

A la Une Sciences po

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !