1. Sciences po ouvre son école du management et de l’innovation
En bref

Sciences po ouvre son école du management et de l’innovation

Envoyer cet article à un ami
Sciences po poursuit la réorganisation de ses formations de second cycle. // © Camille Stromboni
Sciences po poursuit la réorganisation de ses formations de second cycle. // © Camille Stromboni

Sciences po a annoncé, lundi 3 octobre 2016, la réorganisation de certains de ses masters, regroupés en “école du management et de l’innovation”. Une alternative aux écoles de commerce, avec un ancrage dans les sciences humaines et sociales qui font l’ADN de l’établissement.

Si les métiers du management en entreprise vous attirent, réjouissez-vous : l’offre de formation s’élargit avec l’annonce de la création d’une école de management et de l’innovation à Sciences po. Une évolution logique de l’établissement public : "73 % de nos jeunes diplômés se dirigent vers le secteur privé", rappelle Frédéric Mion, directeur de Sciences po.

La nouvelle structure absorbera l’actuelle école de la communication et intégrera les masters actuels de Finance et stratégie, Economics and Business, ou encore Organisations et management des ressources humaines. Quelques nouveaux masters axés sur le numérique viendront compléter l’offre de formation lors de l’ouverture officielle de l’école, à la rentrée 2017.

Lire aussi : 10 conseils pour bien préparer Sciences po

Design thinking et sciences humaines

"La créativité et l’innovation redeviennent centrales dans les entreprises, explique Benoît Thieulin, actuel doyen de l'école de la communication, qui co-dirigera la nouvelle école avec Marie-Laure Djelic, ex-professeure à l’Essec. "Il faut donc former des leaders différents, qui pourront appliquer l’évolution technologique à une vision sociale et politique." Autrement dit, les formations garderont leur ancrage dans les sciences humaines et sociales, qui font l’ADN de Sciences po.

Les étudiants seront ainsi formés au code, aux algorithmes, au design thinking… et pourront s’appuyer sur l’incubateur de start-up et le Médialab de Sciences po, qui deviennent le "Centre pour l’entreprenariat". "L’objectif n’est pas d’en faire des ingénieurs, mais de leur permettre de travailler avec des data scientists", précise le co-doyen spécialiste des questions d’innovation numérique.

Une école tournée vers l’international

L'école se situera dans les murs parisiens de l’institut d’études politiques, en attendant de pouvoir rejoindre les nouveaux espaces de l’Hôtel de l’Artillerie, en cours d’acquisition. L’effectif de départ, autour d’un millier d’élèves, se stabilisera dans le futur autour de 1.200 étudiants.

L’école sera accessible aux diplômés du Collège universitaire de Sciences po, et aux candidats voulant entrer directement en master, soit par la procédure d’examen nationale, soit par la procédure internationale. Quelques admissions se feront directement sur dossier et entretien pour les diplômés d’écoles partenaires.

Elle proposera des doubles diplômes en partenariat avec des établissements offrant des complémentarités (écoles de design, d’ingénieurs…) à l’international. L'école espère accueillir une grande part de candidats internationaux. À terme, la totalité des enseignements de l’école de management et de l’innovation devrait d’ailleurs être dispensée en anglais.

Des frais de scolarité en fonction des revenus

Les droits annuels d’inscription des masters de l’école de management et de l’innovation seront, comme les autres formations, fonction des revenus du foyer fiscal, allant de 0 à 13.500 €, avec une moyenne autour de 5.000 €. Soit la moitié de la moyenne des frais d’inscription en programme master des écoles de commerce. Un argument qui pourrait faire la différence pour une partie des candidats.