1. Sciences po Paris lance son école des affaires internationales "professionnelle"
Boîte à outils

Sciences po Paris lance son école des affaires internationales "professionnelle"

Envoyer cet article à un ami

Ça bouge à Sciences po ! Letudiant.fr suit pour vous les nouveautés des IEP (Instituts d'études politiques) : réforme des concours, ouverture des inscriptions, nouveaux campus... Un bon complément à nos dossiers pratiques. Voici les actualités 2010 - 2012.

L’institut de la rue Saint-Guillaume lance son école des affaires internationales. Intitulée PSIA (Paris school of international affairs), elle remplace le master d’Affaires internationales. L’institut poursuit ainsi sa stratégie de transformation des masters en écoles (journalisme, droit, communication), cette fois-ci à une échelle plus importante : PSIA accueillera, en septembre 2010, 500 élèves dont 430 élèves dans la formation diplômante et 70 en échange, indique Richard Descoings sur son blog.

Dirigée par Ghassan Salamé, membre du Haut conseil de la francophonie et ancien ministre de la Culture du Liban, l’école comprendra 6 « masters » : Sécurité internationale ; Politique économique internationale ; Management public international ; Environnement, développement durable et risques ; International project finance ; Sciences et politiques de l'environnement en coopération avec Paris 6. Ils correspondent aux cinq spécialités du diplôme existant aujourd'hui, auquel s’ajoute la mention « International project finance ». En projet également : deux ou trois autres masters, qui seront mis en place dès la rentrée 2011 (Energie internationale ; Droits de l'homme et action humanitaire)

La priorité affichée est claire : professionnaliser la formation, notamment en intégrant au cursus des mineures dites « professionnalisantes » (Méthodes, gestion de projets) ou en faisant appel à de nombreux praticiens dans les enseignements. La filière est en effet à la traîne par rapport aux autres masters de l’IEP en matière d’insertion professionnelle.

Ouverte aux étudiants de Sciences po Paris après leur troisième année, elle est, comme l’était le master, accessible via l’examen d’entrée en M1 et via la procédure internationale. Les frais de scolarité resteront les mêmes que dans les autres départements de Sciences po.