1. Brexit : pourrez-vous bientôt intégrer de prestigieuses facs anglaises… à Paris ?
Décryptage

Brexit : pourrez-vous bientôt intégrer de prestigieuses facs anglaises… à Paris ?

Envoyer cet article à un ami
Oxford aura-t-elle bientôt un campus à Paris ? // © createsima
Oxford aura-t-elle bientôt un campus à Paris ? // © createsima

Des antennes d'Oxford ou de Cambridge en France, c'est possible ? Mi-février 2017, des établissements français ont lancé un appel aux universités britanniques : ils sont prêts à les accueillir sur un futur campus international pour faciliter la vie des étudiants post-Brexit.

Cambridge, Oxford, l'Imperial College of London… Ces universités très réputées en Angleterre vous font rêver ? Et si vous les intégriez… à Paris ?

Le 14 février 2017, la COMUE (Communauté d'universités et établissements) Université Paris-Seine, qui comprend 15 établissements français dont l'ESSEC et l'université de Cergy-Pontoise, a annoncé vouloir accueillir des universités britanniques sur son futur campus international de Cergy. Cette décision fait suite au Brexit, qui pourrait rendre les partenariats et les échanges d'étudiants plus compliqués entre les établissements du Royaume-Uni et d'Europe. Par exemple, nul ne sait encore si les étudiants européens en échange outre-Manche devront, à partir de la rentrée 2018, payer les frais d'inscription britanniques – comme actuellement – ou le tarif destiné aux "étudiants internationaux" (bien plus élevé), dont les Français sont aujourd'hui exonérés.

Lire aussi : Brexit : le gouvernement britannique rassure les étudiants européens

Intégrer une université britannique en France pourrait alors être un bon compromis. À l'heure actuelle, la COMUE a simplement lancé un "appel à idées" à destination des universités étrangères. S'ensuivra un appel à projet avec les établissements qui souhaitent s'inscrire dans ce processus pour définir la forme que prendra cette coopération : échanges d'étudiants, formations, doubles diplômes…

Pas avant 2018 minimum

Selon "The Telegraph", Oxford se serait montrée intéressée par la proposition et penserait créer un campus "satellite" à Paris. Contactée par l'Etudiant, la prestigieuse université a précisé, pour l'heure, avoir "reçu plusieurs propositions constructives et utiles de la part d'établissements européens depuis le vote du Brexit" mais ajoute "ne pas envisager plus avant le modèle d'un campus à l'étranger". Les discussions vont se poursuivre ces prochains mois. L'appel à idées devrait aboutir à des résultats à l'été 2017 et l'appel à projet sera lancé en septembre 2017. Si Oxford ou d'autres établissements britanniques doivent débarquer à Paris, ce ne sera donc probablement pas avant mi-2018.

Pour aller plus loin : Partir étudier en Grande-Bretagne, la destination préférée des Français / Erasmus : les étudiants français sont les plus partants ! / Pour partir en échange à l'étranger, y a-t-il d’autres programmes qu’Erasmus ? / Erasmus+ : 1001 façons de partir