Quelles conditions d’accueil des étudiants étrangers en France à la rentrée 2020 ?

Par Pauline Bluteau, publié le 21 Août 2020
4 min

#Rentrée2020. De nouvelles mesures ont été instaurées le 18 août concernant l’arrivée des étudiants internationaux en France pour la rentrée. Les demandes de visa sont facilitées et une attestation de déplacement dérogatoire devra être présentée aux autorités françaises au passage de la frontière.

L’accueil des étudiants internationaux en France est en bonne voie. Après une longue période d’incertitude, les étudiants peuvent commencer à se projeter pour la rentrée à venir. Le 15 juin dernier, le ministère de Affaires étrangères avait en effet assuré que les modalités d’accueil des étudiants et chercheurs internationaux seraient facilitées pour la rentrée. Depuis le 18 août, c’est désormais chose faite.

Les visas étudiants : la priorité des consulats

Comme l’explique Campus France : depuis le 18 août, les consulats sont désormais autorisés à délivrer des visas aux étudiants qui souhaitent effectuer une partie de leur cursus en France. Il y a encore quelques semaines, les procédures étaient encore interrompues ou ralenties.

Vous pouvez donc directement constituer votre dossier en ligne avant de déposer votre demande auprès du consulat. Quelques conditions sont à respecter : avoir plus de 18 ans, être inscrit dans une formation du supérieur en France et détenir un passeport valide. D’autres justificatifs peuvent être demandés selon votre pays d’origine. Le visa coûte entre 50 et 99 euros.

Lire aussi

Des attestations spécifiques selon le pays d’origine des étudiants

Toutes les frontières ne sont pas encore ouvertes. Les étudiants européens ainsi que ceux provenant d’un pays actuellement en zone verte tels que le Canada, l’Australie, le Japon ou la Tunisie peuvent circuler librement sur le territoire français.

Ce qui n’est pas le cas des étudiants originaires d’un pays en zone rouge. En plus du visa, certains d’entre vous devront fournir une attestation de déplacement dérogatoire. Cette attestation est disponible, en français et en anglais, sur le site du ministère de l’Intérieur. Elle est accompagnée d’une attestation sur l’honneur d’absence de symptômes. Ce document sera à présenter au moment de votre embarquement ainsi qu’à votre arrivée en France.

Lire aussi

Pour ces mêmes pays, vous devrez fournir un test PCR négatif datant de moins de 72 heures avant votre départ. Si ce n’est pas possible, vous pourrez le réaliser à votre arrivée à l’aéroport ou respecter une quatorzaine volontaire au sein de votre logement. Si un symptôme se déclare, vous pourrez être placé en quarantaine.

La liste des pays en zones verte et rouge est réactualisée toutes les deux semaines environ. Renseignez-vous auprès du ministère de l’Intérieur ou des Affaires étrangères français. N’hésitez pas non plus à contacter les services de Campus France ou de votre établissement d’accueil si vous avez des questions.

Articles les plus lus

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !