1. Classement de Shanghai 2011 : la France 8e, Paris-Sud 11 première université française
Enquête

Classement de Shanghai 2011 : la France 8e, Paris-Sud 11 première université française

Envoyer cet article à un ami

Le classement de l’université Jiao Tong de Shanghai fait apparaître les 500 meilleurs établissements mondiaux, principalement évalués sur leur recherche. Alors que la France se place au modeste 8e rang mondial, quels établissements raflent les meilleures places ?

L’édition 2011 du classement de Shanghai consacre, une nouvelle fois, l’hégémonie des universités américaines : outre le trio de tête formé par Harvard, Stanford et le Massachusetts Institute of Technology (MIT), les Etats-Unis comptent en effet 17 universités dans le top 20. Les trois restantes étant les britanniques Cambridge (5e) Oxford (10e), et University College London (20e).
La France, elle, compte 21 établissements classés sur les 500 meilleurs mondiaux. Pour la première fois, Paris-Sud 11 (40e) devient la première université française du classement, doublant l’université Pierre et Marie Curie (UPMC, 41e). La troisième place est détenue par l’Ecole Normale Supérieure d'Ulm qui progresse du 71 au 69e rang.

En sciences naturelles et mathématiques, domaine de prédilection de la France, ces trois établissements arrivent en tête : Paris-Sud 11 est 17e, l’UPMC 21e et l’ENS Ulm 38e. Dans ces disciplines, ce sont Harvard, Berkeley et Princeton qui occupent les premières places.

En sciences de l’ingénieur et informatique et en sciences du vivant, l’UPMC est la seule université française classée parmi les 100 meilleures, respectivement dans la tranche 52-75 et 76-100.. Les premières universités sont, là encore, américaines : il s’agit du MIT, de Stanford et de Berkeley pour les sciences de l’ingénieur et l’informatique, Harvard, le MIT et l’université californienne de San Francisco pour les sciences du vivant.

En médecine et pharmacie, le classement est dominé par Harvard, San Francisco et Washington. La française Paris se situe dans le top 75, tandis que l’UPMC et Paris-Sud 11 figurent dans le top 100.

Enfin, les sciences sociales apparaissent comme le point faible de la France : aucune université n’est classée parmi les 100 meilleures mondiales. En tête, Harvard, suivie de Chicago et du MIT.


Pour en savoir plus, consulter le site du classement du Shanghai. Sur l’impact des rapprochements et fusions d’établissements dans le classement, lire l’article d’Educpros.