1. Coût des études, bourses, jobs… quel budget pour la Scandinavie ?
Boîte à outils

Coût des études, bourses, jobs… quel budget pour la Scandinavie ?

Envoyer cet article à un ami
La plupart des universités d'Europe du Nord sont publiques et leur accès est gratuit pour les étudiants européens. // © Suse MULTHAUPT/ Laif-REA
La plupart des universités d'Europe du Nord sont publiques et leur accès est gratuit pour les étudiants européens. // © Suse MULTHAUPT/ Laif-REA

Si vous visez un pays d'Europe du Nord, passer par Erasmus+ sera une évidence. Même si d'autres options (gratuites) existent. Quels sont les montants des bourses d'échange ? Pouvez-vous travailler sur place ? Le point sur le budget à prévoir.

Les pays nordiques sont des destinations appréciées des étudiants français. Ils étaient près de 5.000 à poser leurs cartons en Scandinavie en 2016-2017, dans le cadre d'un échange Erasmus. Ce programme européen, avantageux sur le plan financier, englobe le gros de la mobilité.

Erasmus+, le bon plan

Le principe est simple. Vous partez étudier, pendant un ou deux semestres, dans une université partenaire de votre établissement d'origine, et vous payez uniquement les frais de scolarité en France. Deuxième avantage : vous bénéficiez d'une bourse Erasmus+ qui vous aide à couvrir vos dépenses. Les étudiants français touchent en moyenne 210 € par mois en Scandinavie.

Si vous êtes boursier sur critères sociaux, vous continuez de percevoir les versements de votre bourse et bénéficiez d'une aide complémentaire de 400 € par mois.

Autre piste : les collectivités territoriales. Votre ville, votre département ou votre région proposent peut-être des aides aux étudiants. À titre d'exemple, la région Île-de-France a mis en place la bourse AMIE (Aide à la mobilité internationale), dont le montant s’élève à 400 € par mois. Menez l'enquête, il serait dommage de passer à côté d'un coup de pouce appréciable !

Lire aussi : 1001 façons de partir

En solo : inscription gratuite

Vous souhaitez vous inscrire directement en Scandinavie, en dehors d'un programme d'échange universitaire ? Bonne nouvelle : l'inscription est quasiment gratuite pour les étudiants européens. L'État investit massivement dans le secteur de l'enseignement supérieur et les étudiants nationaux reçoivent même des aides publiques. À l'inverse les étudiants internationaux, hors Europe, paient en moyenne 12.000 € pour une année d'études.

Compte tenu du coût élevé de la vie sur place, vous serez heureux(se) de faire l'économie des frais d'inscription.

À la pêche aux bourses

Pour l'essentiel, les bourses sont destinées aux étudiants non européens qui paient l'inscription plein tarif. Quelques bourses d'excellence sont ouvertes aux étudiants européens, à la condition qu'ils viennent effectuer un cycle complet (licence, master ou doctorat) dans la langue du pays (une condition qui élimine beaucoup de candidats).

Pour connaître celles auxquelles vous pouvez prétendre, renseignez-vous auprès des différentes ambassades en France, des gouvernements, et surtout auprès de l'université que vous ciblez.

Un job étudiant pour les "fluent" en anglais

En complément des bourses, vous pouvez chercher un petit boulot pour financer vos études. C'est moins facile sans parler la langue du pays, mais si vous maitrisez l'anglais, tentez votre chance ! L'hôtellerie et la restauration sont des valeurs sûres. Les magasins recherchent aussi fréquemment des étudiants. Le plus simple ? Vous rendre directement sur le terrain à la recherche de petites annonces.

Ces pays nordiques faisant partie de l'Union européenne (ou de l'Espace économique européen dans le cas de la Norvège), vous n'avez pas besoin de permis de travail, juste de votre pièce d'identité. Attention toutefois : en tant qu'étudiant, vous ne pouvez pas travailler plus de 20 heures par semaine.

Les contrats ne manquent pas, surtout si vous vivez dans une région où le tourisme est développé. L'occasion de vous immerger dans la vie scandinave tout en ajoutant une ligne à votre CV.

Pratique

Danemark : tout ce que vous voulez savoir sur les études supérieures.
Suède : ce site répertorie les différents cursus qu'il est possible de suivre, et plus encore.
Finlande : le guide des études supérieures.
Norvège : un portail officiel qui référence les différentes possibilités d'études.

Etudier en Scandinavie : suivez le guide !

Votre décision est prise : vous allez partir étudier au Danemark, en Finlande, en Norvège ou en Suède. Mais comment choisir l'université ? Combien va vous coûter l'inscription ? Où vous loger ? On fait le point sur les étapes à franchir.

Test : Êtes-vous prêt(e) à partir étudier en Scandinavie ?
Comment choisir son université en Scandinavie ?
Visa, assurance, test de langue… quelles formalités pour étudier en Scandinavie ?
Logement, transport, budget… la vie étudiante en Scandinavie