Desjardins présente : le guide du système financier canadien

Par L'Etudiant Fab, publié le 18 Octobre 2022
11 min

Votre décision est prise, l’an prochain, vous partez étudier au Canada ! Félicitations, vous venez d’avoir une très bonne idée ! Place aux préparatifs, notamment d’un point de vue financier, car un départ au Canada, ça s’anticipe. Desjardins, premier groupe financier coopératif en Amérique du Nord[1], a préparé pour vous un petit guide du système financier canadien.

Le Canada a la cote auprès des étudiants étrangers ! Le Québec, en particulier, attire de plus en plus d’étudiants étrangers. En 2021, la Belle Province comptait en effet pas moins de 49 000 étudiants étrangers[2] (dont une très large majorité de Français). Vous allez bientôt rejoindre ce contingent ? Desjardins vous aide à préparer votre départ et vous propose un petit guide du système financier canadien.

Les spécificités du système financier canadien

Compte courant, compte d’épargne et compte de carte de crédit

Pas de piège, le compte courant a exactement la même vocation qu’en France. Le compte d’épargne quant à lui, permet de profiter d’intérêts sur l’argent qui y est déposé. Bref, jusque-là, c’est exactement comme chez nous. La principale différence concerne le compte de carte de crédit : comme son nom l’indique, il est relié à une carte de crédit. Mais qu’entend-on par « carte de crédit » ?

Carte de débit vs carte de crédit

La carte de débit est remise à l’ouverture de votre compte canadien. Elle utilise les fonds disponibles sur votre compte chèque. Le débit est immédiat. Elle est utilisable chez les commerçants et en guichet.

Avec ou sans frais annuels, la carte de crédit permet d’utiliser des fonds avancés par votre institution financière. Elle est utilisable chez les commerçants, en ligne et pour les retraits en guichet (mais ce n’est pas recommandé, voir section « Optimiser ses frais de retrait »). Quand vous réalisez un achat, l’émetteur de votre carte vous prête l’argent nécessaire pour le régler. Pour éviter de payer des intérêts sur les achats, il faut alors payer le solde indiqué au relevé mensuel EN ENTIER, avant la date limite. Bon à savoir : il est impossible d’éviter les intérêts sur les avances de fonds (tels que les retraits au guichet) qui s’accumulent dès que l’avance est exécutée..

Voici un article pour en savoir plus sur l’utilisation d’une carte de crédit.

Dossier de crédit et cote de crédit

Le dossier de crédit indique votre capacité à rembourser vos emprunts. On y retrouve les montants de vos emprunts, vos remboursements et vos retards de paiement. Il est associé à une cote de crédit, une sorte de note de votre profil d’emprunteur. Une bonne cote de crédit est bien souvent nécessaire pour acheter une voiture ou signer un bail. En fait, elle atteste de votre solvabilité. Plus vous avez de bonnes habitudes de crédit et de paiement, plus votre cote est influencée positivement. Les abonnements mensuels notamment (internet, téléphone…) jouent beaucoup sur la cote de crédit. Bien entendu, vous n’avez pas de cote de crédit en arrivant au Canada, mais rassurez-vous, cela ne signifie pas pour autant que vous ne pouvez pas louer d’appartement, les propriétaires prennent votre statut de nouvel arrivant en compte.

Le cashback, quèsaco?

Le cashback (retour sur achat, en français dans le texte) est une récompense qui pourrait être offerte par votre institution financière à chaque utilisation de votre carte de crédit. Cette récompense peut prendre la forme d’un remboursement d’un pourcentage de vos achats. Le taux de remboursement dépend du type de carte que vous possédez et du type d’achat effectué.

Virement InteracMD[3]

Le virement InteracMD permet d’envoyer ou de recevoir de l’argent de manière rapide et sécurisée, par SMS ou par mail. Il suffit d’avoir accès aux services en ligne de votre institution financière et que votre destinataire ait un mail ou un numéro de téléphone, ainsi qu’un compte au Canada, dans n’importe quelle institution financière. Vous convenez d’une question secrète avec le destinataire, sans avoir besoin de rentrer vos données financières et hop, le tour est joué.

Quelques tips sur le système financier canadien

Ouvrir son compte en ligne, directement depuis la France

Pour gagner du temps une fois arrivé au Canada, et profiter tout de suite d’un compte opérationnel et d’une carte de débit, vous pouvez ouvrir gratuitement un compte à distance. La démarche doit être effectuée depuis la France dans les 12 mois qui précèdent votre départ. Vous pouvez ensuite transférer des fonds sur le compte (sachez toutefois qu’un seul transfert de fonds est possible depuis l’étranger). Deux semaines avant votre départ, prenez rendez-vous avec un conseiller Desjardins pour authentifier votre identité et finaliser l’ouverture de votre compte dès votre arrivée. Si vous atterrissez à Montréal, vous pouvez vous rendre dans l’Espace Desjardins situé au sein même de l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau.

Optimiser ses frais de retrait

Il est préférable de prioriser les retraits dans les guichets du réseau de votre institution financière pour limiter les frais. En dehors de votre réseau, des frais d’exploitation plus élevés sont à prévoir. Bon à savoir, avec l’offre pour les étudiants de Desjardins, le nombre de transactions est illimité. Quant aux guichets hors réseaux, les frais de retrait y sont encore plus élevés, à éviter donc. Enfin, essayez autant que possible de ne pas retirer de l’argent avec votre carte de crédit (eh oui, les frais d’intérêts démarrent dès le premier jour du retrait).Vous économiserez ainsi des frais additionnels qui pourraient s’accumuler sur votre solde.

Comment faire lorsqu’il n’y a aucun guichet à proximité ?

Votre carte de débit dispose d’une fonction « Retrait avec achat ». Plusieurs commerçants offrent la possibilité de retirer de l’argent lors de l’achat, mais attention, tous les commerces n’offrent pas cette possibilité. Concrètement, vous allez chez un commerçant, vous achetez par exemple pour 20 dollars canadiens, et vous demandez au commerçant un montant d’argent, par exemple 40 dollars canadiens. Vous utilisez alors votre carte de débit pour régler le total de 60 dollars canadiens. Aucun frais ne s’applique, dans la limite de votre forfait. Sachez toutefois que Desjardins est l’institution comprenant le plus de guichets automatiques au Québec[4], il est donc facile de s’y rendre, peu importe l’endroit où vous êtes.

5 bonnes raisons de faire équipe avec Desjardins

1. Desjardins est un groupe coopératif

Desjardins est même le premier groupe financier coopératif en Amérique du Nord. Et ça, on ne va pas se mentir, c’est plutôt rassurant ! En effet, le groupe vise avant tout le mieux-être économique et social de ses membres, avec des services financiers à la fois sécuritaires et rentables. L’entraide et la bienveillance sont les valeurs de base de Desjardins, et ça tombe bien, c’est justement tout ce dont a besoin un étudiant français pour s’intégrer au Canada.

2. Une offre dédiée aux étudiants et un accompagnement personnalisé

Desjardins est en phase avec la réalité de ses clients. C’est pourquoi l’établissement a développé une offre pour les étudiants. Au programme :

  • Forfait transactionnel gratuit avec transactions illimitées[5].
  • Carte de crédit[6] pouvant inclure des récompenses ou des remises.
  • Et plus encore !

3. De nombreuses solutions d’assurance[7]

Desjardins propose aussi plusieurs solutions d’assurance, comme une assurance locataire[8] (elle couvre les sinistres les plus courants pouvant endommager vos biens, comme le feu, le vol, le vandalisme et les dégâts d’eau accidentels ainsi que la responsabilité civile), ou encore l’Assurance visiteurs au Canada.

4. Des outils en ligne bien pratiques

Desjardins met tout en œuvre pour vous aider à respecter et à optimiser votre budget. Découvrez notamment Mon Budget, un outil de gestion budgétaire qui vous offre une vraie visibilité sur vos revenus et dépenses. Cet outil vous accompagne pour fixer des objectifs budgétaires réalistes, mais aussi pour épargner et vous permettre de concrétiser vos projets (par exemple, un voyage dans le Grand Nord).

5. Un vaste réseau de guichets et de conseillers

Les guichets automatiques de Desjardins quadrillent le Québec et l’Ontario. Quant à ses conseillers, ils sont disponibles pour les étudiants et proposent un véritable accompagnement personnalisé. On les retrouve notamment dans les caisses Desjardins, mais aussi dans les espaces Desjardins 360d, des centres de conseils financiers conçus exclusivement pour les étudiants, implantés directement au sein de la plupart des universités du Québec, pratique ! Desjardins a d’ailleurs prévu une offre pour les étudiants.

Pour avoir encore plus d’informations sur l’accompagnement de Desjardins, rendez-vous directement sur le site de Desjardins.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !