Doubles diplômes : des parcours 100 % biculturels

publié le 07 Decembre 2012
2 min

La formule des cursus intégrés offre aux mordus des langues et des voyages une expérience à l'étranger significative, et leur permet d'acquérir un profil vraiment international.

La formule des cursus intégrés offre aux mordus des langues et des voyages une expérience à l'étranger significative, et leur permet d'acquérir un profil vraiment international.

Le principe des formations dites intégrées repose sur la stricte parité des périodes d'études dans l'établissement français et dans l'établissement étranger partenaire. En outre, le programme prévoit souvent un ou plusieurs stages à l'étranger. Les promotions sont également binationales, voire multinationales, ce qui entraîne les étudiants à travailler dans un contexte réellement pluriculturel. Enfin, un cursus intégré est normalement sanctionné à la fois par le diplôme français et par le diplôme du pays correspondant, ce qui est de plus en plus apprécié par les entreprises internationales.

Dans toutes les disciplines.


Presque tous les établissements français proposent aujourd'hui à leurs étudiants des accords de double diplôme : écoles de commerce, écoles d'ingénieurs, mais aussi universités, IEP (instituts d'études politiques), écoles d'architecture... Seules les filières dites courtes - IUT (instituts universitaires de technologie) et STS (sections de techniciens supérieurs) - et les formations dans le domaine de la santé restent à l'écart de ce mouvement.

Une sélection drastique.


Si les formations binationales se répandent, elles demeurent cependant difficiles d'accès, car elles exigent des étudiants à la fois un excellent niveau de langue et de bons résultats universitaires. Sur dossier, tests de langue, entretien ou lettre de motivation, la sélection est de rigueur. Preuve de l'engouement des étudiants pour les doubles diplômes, l'IEP de Lille a enregistré une hausse de 76 % du nombre de candidatures à l'entrée de la filière franco-britannique entre 2004 et 2006 (soit 370 candidats pour 38 places).

Articles les plus lus

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !