1. Étudier à l’Université Laval, comment ça marche ?
Partenariat

Étudier à l’Université Laval, comment ça marche ?

Envoyer cet article à un ami
 // © Fotolia
// © Fotolia

Tenté(e) par l’aventure étudiante au Québec ? Dans son organisation et son fonctionnement, le système universitaire québécois s’appuie sur le modèle nord-américain. Année universitaire, processus d’admission, coût de la scolarité et vie étudiante à l’Université Laval... on décrypte tout !

Comment se déroule une année universitaire ?

À l’Université Laval, les étudiants construisent leur parcours à la carte ! Royal, non ?
Seul impératif pour le valider, vous devrez obtenir un nombre de crédits définis – 90, par exemple, pour le diplôme de premier cycle. À vous de moduler vos années comme vous le voulez, sachant que chacune d’elles se scinde en trois sessions : automne, hiver et été, et qu’elles sont composées d’enseignements de tronc commun et de spécialités. Une expérience à l’étranger ou un projet entrepreneurial peut aussi enrichir votre CV.

À noter qu’en été, le rythme est particulier : vous pouvez choisir de mixer cours et deux mois de vacances ou d’étaler vos enseignements entre mai et août. Mais comme la plupart des étudiants travaillent ou multiplient les stages à côté de leurs études, les périodes estivales sont généralement l’occasion de passer du temps partiel au temps plein !

Quelles sont les conditions d’admission ?

Il existe plus de 500 formations à l’Université Laval, vous trouverez forcément celle qui correspond parfaitement à vos attentes ! Si les modalités d’admission varient, le diplôme du bac obtenu en France donne, sauf exception, droit d’entrée en programme de premier cycle (le baccalauréat québécois !), une licence validée en France permet de rejoindre une maîtrise (l’équivalent de notre master).

Pour certains cursus, il vous sera peut-être demandé de suivre une année préparatoire d’un an, une sorte de mise à niveau, histoire de se mettre dans le bain !

Comment s’inscrire et à quel coût ?

Comme en France, il faut remplir un dossier pour s’inscrire à l’Université Laval. Après avoir trouvé son programme de formation et vérifié ses conditions d’admission, le candidat doit remplir le formulaire de demande d’admission via une plateforme dédiée qui lui permettra de joindre ses relevés de notes, diplômes… puis suivre son dossier. L’ouverture et l’analyse du dossier coûtent 84 dollars canadiens (environ 55 euros).

Sachez qu’en programme de premier cycle, le coût d’une année universitaire s’élève à environ 8 300 dollars canadiens (un peu moins de 5 500 euros environ). Le Québec a en effet signé des ententes avec la France, ce qui permet aux étudiants français de bénéficier d’une scolarité à moindres frais.

Comment financer vos études ?

Nombreux sont les jeunes qui cumulent études et travail. Pour être salarié au Québec, il faut obtenir un numéro d’assurance sociale délivré par l’un des bureaux de Service Canada, sur présentation de son permis d’étude. Vous devrez également être inscrit à temps complet aux sessions d’automne et d’hiver. Une fois ces formalités remplies, plusieurs solutions s’offrent à vous : exercer sur le campus ou en dehors, jusqu’à 20 heures par semaine pendant les cours, ou à temps complet pendant les vacances scolaires.

À l’Université Laval, le Service de placement accompagne les étudiants dans leur recherche grâce au « Programme études-travail ». Parmi les jobs proposés : auxiliaire administratif(ve), auxiliaire de recherche ou d’enseignement, agent(e) contractuel(le)… Une expérience susceptible d’être valorisée dans votre parcours universitaire en tant que projet dirigé, stage ou emploi crédité. En dehors de la fac, des emplois étudiants sont régulièrement proposés – commis(e), serveur(se), caissier(ère), etc.. Une manière d’arrondir les fins de mois, même si, comparé aux autres villes nord-américaines, le coût de la vie à Québec est peu élevé.

Pour mieux vous situer côté finances, l’Université Laval a mis en service un simulateur pour calculer son budget à l’année. Pour financer vos études, pensez à vous renseigner sur les bourses, qui ne sont pas forcément délivrées sur critère de réussite ou d’excellence. L’admission, la mobilité, le leadership, la situation financière… sont autant de critères qui comptent.

Quels papiers sont nécessaires quand on vient de France ?

Pour étudier à l’Université Laval, il vous faut un certain nombre de documents officiels. Mais pas de panique, le gouvernement encourage les étudiants étrangers à s’installer durablement au Québec. Tout est donc fait pour que les délais d’obtention de papiers soient confortables ! Comptez un mois pour obtenir le certificat d’acceptation du Québec (CAQ) et le permis d’étude, obligatoires pour séjourner plus de six mois. Comptez 112 dollars canadiens pour le premier, 150 pour le second (environ 75 et 100 euros). Vous devez faire toutes ces démarches avant votre départ, une fois votre admission prononcée, auprès des organismes et par voie postale. Les informations sont ici.

Où vous loger ?

Trouver un logement lorsqu’on étudie à l’Université Laval, c’est facile ! Notamment parce que l’établissement met à disposition des chambres en résidences sur le campus, appelées « pavillons », à des prix abordables (environ 350 dollars canadiens/230 euros par mois). Toutes les chambres y sont meublées. Cuisine commune, terrasse, salles d’étude, de jeux, de musique, local d’arts visuels composent aussi ces espaces pensés pour faciliter les liens entre les étudiants. Pour vous renseigner, visitez le Service des résidences.

Vous pouvez également trouver bon nombre d’appartements hors du campus. Parmi les critères de sélection de votre futur chez-vous, pensez à apprécier la distance qui vous séparera de la fac et jetez un œil au service de transport en commun. Autre possibilité séduisante pour les nouveaux arrivants : des chambres louées par des particuliers ou des appartements meublés ou semi-meublés (réfrigérateur et cuisinière uniquement). La mention « chauffé et éclairé », quant à elle, désignera un appartement dont les dépenses pour le chauffage et l’électricité sont incluses dans le prix du loyer. Un logement coûte en moyenne 600 dollars canadiens, soit environ 400 euros.

Quel est le programme pédagogique ?

L’Université Laval a une longueur d’avance en termes d’innovation pédagogique. Un gros plus pour les étudiants. Dans certaines facultés et à la bibliothèque, des murs de verre ont été installés pour inscrire des notes, tout comme de grands écrans de projection. Autant d’investissements qui favorisent le travail collaboratif et l’interaction. L’établissement privilégie l’apprentissage sur le terrain en multipliant les cours en situation : ainsi, la réalisation de deux salles de marché pour étudier les fluctuations des cours de Bourse, l’aménagement de la forêt Montmorency comme véritable laboratoire à ciel ouvert, la culture du jardin universitaire Roger Van den Hende pour les étudiants en horticulture, ou encore le pavillon de médecine dentaire. Et vous, vous venez quand ?

Sachez que des professionnels de l’Université Laval se déplacent régulièrement en France afin de rencontrer les étudiants. Venez leur poser vos questions, ils sont là pour vous aider ! Consultez le calendrier en visitant cette page. Tous les détails s’y trouvent !

Découvrez l’Université Laval à Québec.