Coûts des études, bourses, jobs… quel budget pour l'Espagne ?

Par Marie-Anne Nourry, publié le 07 Mars 2017 - Mis à jour le 15 May 2018
3 min

Êtes-vous éligible à la bourse Erasmus+ ? Devrez-vous payer des frais de scolarité supplémentaires ? Pouvez-vous travailler sur place ? Le point sur le budget à prévoir pour partir étudier en Espagne.

L'Espagne, une destination phare pour les étudiants français ! En 2016-2017, ils étaient plus de 8.000 à poser leurs cartons dans la péninsule ibérique pour un échange Erasmus+. Le programme européen, avantageux sur le plan financier, englobe le gros des mobilités étudiantes.

Erasmus+, le bon plan

Le principe est simple. Vous partez étudier, pendant un ou deux semestres, dans une université partenaire de votre établissement d'origine, et vous payez uniquement les frais de scolarité en France.

Deuxième avantage : vous bénéficiez d'une bourse Erasmus+ qui vous aide à couvrir vos dépenses. Les étudiants français touchent en moyenne 180 € par mois en Espagne (le montant dépend du coût de la vie). En outre, beaucoup de collectivités territoriales (Conseil régional, Conseil général, mairie) abondent cette bourse. À vous de fouiller leurs sites Internet pour connaître les aides proposées.

Si vous êtes boursier sur critères sociaux, vous continuez de percevoir les versements de votre bourse et bénéficiez d'une aide complémentaire de 400 € par mois. Vous auriez tort de vous en priver !

Lire aussi : Erasmus+, mode d'emploi

En solo : des frais d'inscription variables

Vous souhaitez vous inscrire en Espagne en dehors d'un programme d'échange universitaire ? C'est possible. Les universités publiques restent relativement bon marché, avec des frais d'inscription variant de 500 à 1.300 € l'année. Dans le privé, comptez entre 5.000 et 13.000 € par an, soit dix fois plus.

Notez que l'Espagne est divisée en 17 communautés autonomes et que chacune fixe elle-même le prix d'un crédit ECTS. D'une région à l'autre, celui-ci peut donc passer du simple au double. Un critère à prendre en compte dans votre choix d'installation ! À titre d'exemple, les frais d'inscription sont plus élevés en Catalogne (de 25 à 158 € environ par crédit) qu'en Andalousie (de 12 à 29 € par crédit). Pour calculer le coût total de vos frais universitaires, il suffit de multiplier le nombre de crédits total (30 pour un semestre, 60 pour une année universitaire complète) par le montant fixé.

À la pêche aux bourses

Différentes bourses sont accessibles aux étudiants souhaitant s'inscrire en solo en Espagne. Pour connaître celles auxquelles vous pouvez prétendre, renseignez-vous auprès de l'ambassade d'Espagne en France, du ministère espagnol de l'Éducation, du ministère espagnol des Affaires étrangères, du gouvernement de la communauté autonome concernée ou encore directement auprès de l'université que vous ciblez (répertoire des universités espagnoles).

Lire aussi : Les bonnes raisons de partir étudier en Espagne

Arrondir les fins de mois

En complément des bourses, vous pouvez aussi chercher un petit boulot pour financer vos études : cours de français, restauration, extras dans des bars... Vous n'avez pas besoin de visa ou de permis de travail, uniquement de votre pièce d'identité et de votre NIE (numéro d'identification d'étranger).

Les petits contrats ne manquent pas, surtout dans les villes où le tourisme est très développé. Autant d'occasions d'arrondir les fins de mois tout en gardant du temps pour profiter de la vie étudiante.

Étudier en Espagne : suivez le guide !

Votre décision est prise : vous allez partir étudier en Espagne. Mais comment choisir l'université ? Combien va vous coûter l'inscription ? Où vous loger ? On fait le point sur les étapes à franchir.

Comment choisir son université en Espagne ?
Visa, assurance, test de langue… quelles formalités pour étudier en Espagne ?
Logement, transport, budget… la vie étudiante en Espagne
Test : Êtes-vous prêt(e) à partir étudier en Espagne ?

Articles les plus lus

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !