Coûts des études, bourses, jobs… quel budget pour la Nouvelle-Zélande ?

Par Marie-Anne Nourry, publié le 29 Mars 2017 - Mis à jour le 16 Mai 2018
4 min

Pour étudier en Nouvelle-Zélande, devrez-vous payer des frais de scolarité supplémentaires ? Êtes-vous éligible à une bourse ? Pouvez-vous travailler sur place ? Le point sur le coût des études chez les kiwis.

Dans les pays anglo-saxons, l'inscription à l'université, majorée pour les étudiants étrangers, constitue le premier poste de dépenses. Pour en être dispensé, une seule solution : obtenir une place dans une université partenaire de votre établissement en France. Sachez cependant que ce n'est pas toujours possible en Nouvelle-Zélande, les accords d'échange étant limités entre nos deux pays.

De 8.000 à 10.500 € le semestre

Vous l'aurez compris, sans partenariat, vous devrez payer votre inscription plein tarif. En Bachelor, les droits de scolarité varient entre 12.500 et 15.000 NZD (8.000 et 7.500 €) pour un semestre d'études. En master, comptez entre 13.500 et 16.000 NZD (8.800 et 10.500 €), selon les universités et les disciplines. Des frais élevés mais qui restent toutefois moins onéreux qu'aux États-Unis par exemple, où l'inscription atteint aisément 25.000 $ (23.200 €) pour un semestre. 

Moins cher en institut technologique

Les ITPs (Institutes of Technology and Polytechnics) constituent une alternative intéressante. Au nombre de 16, ils proposent des formations professionnalisantes à tous les niveaux, du CAP au master.

Svenja, étudiante dans la section trinationale du DUT (diplôme universitaire de technologie) techniques de commercialisation de l'université de Haute-Alsace, est ainsi inscrite pour un semestre au NMIT (Nelson Marlborough Institute of Technology), sur l'île du Sud. Les frais de scolarité s'élèvent à 9.000 NZD pour un semestre, soit 5.800 €. "J'aurais également pu aller à Auckland mais ce n'était pas l'expérience étudiante que je voulais vivre, j'ai préféré m'installer dans une petite ville, plus proche de la nature."

Lire aussi : Comment choisir son université en Nouvelle-Zélande

Séjour linguistique

Les écoles de langues, quant à elles, proposent des formules incluant cours et hébergement en famille d'accueil, pour favoriser l'immersion et l'apprentissage de l'anglais.

Comptez entre 700 NZD (450 €) par semaine à Dunedin, dans l'extême Sud, et 1.000 NZD (650 €) à Auckland, la ville la plus chère du pays. Soit un budget variant de 1.800 à 2.600 € pour un mois. Des tarifs certes élevés, mais "all inclusive" car ils comprennent aussi les repas et Internet.

Peu de bourses

Côté bourses, rares sont les universités à proposer des aides aux étudiants internationaux. Ces derniers constituent, au contraire, une source de revenus pour les établissements.

Pour pallier cette absence d'aides financières et donner envie aux jeunes Européens de partir étudier aux antipodes de chez eux, l'agence gouvernementale Education New Zealand propose 25 bourses "Dream New". Les lauréats sont sélectionnés sur la base de leurs résultats académiques et d'une vidéo ou d'un texte démontrant leur intérêt pour la terre des Maoris. Ils peuvent rejoindre gratuitement ou à frais réduits sept universités et trois instituts technologiques pour un semestre.

Au niveau doctoral, les bourses d'études sont beaucoup plus nombreuses. Et à défaut de bourse, les étudiants internationaux paient les mêmes droits que les étudiants locaux : entre 6.000 et 9.000 NZD (4.000 et 5.800 €).

Diplômée de Polytech Montpellier, Marine a ainsi décroché une bourse pour 3 ans à l'université d'Otago, à Dunedin. "J'ai postulé à un poste de thèse en écologie d'eau douce pendant mon PVT (Programme Vacances-Travail). Les conditions de recherche sont merveilleuses et je perçois en outre une rémunération mensuelle de 2.000 NZD (1.300 €). Dans mon entourage, la plupart des doctorants sont des internationaux et ils ont tous reçu un financement." Bonus pour Marine : avec des compétences dans un secteur porteur, elle a toutes les chances de trouver un emploi sur place !

Un job étudiant

Enfin, si un petit boulot est loin de suffire à financer des études dans le pays des All Blacks, il permet d'arrondir les fins de mois. Le visa étudiant, obligatoire pour tout séjour supérieur à 3 mois, vous donne le droit de travailler jusqu'à 20 heures par semaine, et à temps plein, pendant les vacances scolaires. L'occasion de vous immerger dans la vie néo-zélandaise tout en ajoutant une ligne à votre CV.

Des sites utiles

• Retrouvez le détail des frais d'inscription néo-zélandais sur le site "Universities New Zealand".
• Ce même site liste les bourses disponibles.

Étudier en Nouvelle-Zélande : suivez le guide !

Votre décision est prise : vous allez partir étudier en Nouvelle-Zélande. Mais comment choisir l'université ? Combien va vous coûter l'inscription ? Où vous loger ? On fait le point sur les étapes à franchir.

Test : Êtes-vous prêt(e) à partir étudier en Nouvelle-Zélande ?
Comment choisir son université en Nouvelle-Zélande ?
Visa, assurance, test de langue… quelles formalités pour étudier en Nouvelle-Zélande ?
Logement, transport, budget… la vie étudiante en Nouvelle-Zélande

Articles les plus lus

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !