1. Visa, assurance, test de langue… quelles formalités pour étudier en Nouvelle-Zélande ?
Décryptage

Visa, assurance, test de langue… quelles formalités pour étudier en Nouvelle-Zélande ?

Envoyer cet article à un ami
Les universités néo-zélandaises demandent un niveau B2 en anglais (6 à l'IELTS ou 60-78 au TOEFL) pour entrer en Bachelor. // © Marie-Anne Nourry
Les universités néo-zélandaises demandent un niveau B2 en anglais (6 à l'IELTS ou 60-78 au TOEFL) pour entrer en Bachelor. // © Marie-Anne Nourry

Un séjour d'études en Nouvelle-Zélande, cela se prépare. Visa, santé, test de langue… Tour d’horizon des démarches à anticiper pour investir sereinement un campus au bout du monde.

Un parcours du combattant, les formalités administratives pour étudier en Nouvelle-Zélande ? Pas si vous vous y prenez à l'avance !

Visa étudiant à partir de 3 mois

Un visa d'études est obligatoire pour tout séjour supérieur à 3 mois. Vous pouvez faire votre demande auprès de l'ambassade de Nouvelle-Zélande à Paris ou directement en ligne sur le site Immigration New Zealand. Les frais de dossier s'élèvent à 270 NZD (170 €).

Munissez-vous d'un passeport valide (valable au moins 3 mois après votre départ de Nouvelle-Zélande), de la lettre d'acceptation de l'université qui va vous accueillir, d'un reçu prouvant le paiement de vos frais de scolarité, d'une preuve de ressources financières suffisantes pour subvenir à vos besoins (1.250 NZD ou 800 € par mois). Retrouvez le détail des pièces à fournir sur le site "Immigration NZ".

Lire aussi : Comment choisir son université en Nouvelle-Zélande

Assurance obligatoire

Si vous partez dans le cadre d'un échange académique, vous restez inscrit dans un établissement en France et pouvez demander une extension internationale à votre mutuelle étudiante (environ 40 € par mois).

Dans le cas d'un départ en solo, vous n'êtes plus rattaché à la Sécurité sociale étudiante française mais les établissements néo-zélandais prévoient en général une assurance médicale pour les étudiants internationaux. Ne négligez pas cette étape car les frais peuvent vite grimper en cas de pépin !

Test de langue à prévoir

Enfin, un niveau intermédiaire en anglais est requis pour intégrer une université kiwi. L'IELTS (International English Language Testing System) est l'examen officiel en Nouvelle-Zélande, mais les universités acceptent aussi le TOEFL (Test of English as a Foreign Language).

Lire aussi : IELTS, à quoi s'attendre ?

En Bachelor, il vous faudra au minimum décrocher un score de 6 à l'IELTS (60-78 au TOEFL) et de 6,5 (79-93) en master. N'attendez pas le dernier moment pour vous entraîner : même si vous avez un très bon niveau en anglais, chacun de ces tests a une méthode qui nécessite une préparation. Comptez 230 € pour l'IELTS et 182 € pour le TOEFL.

Étudier en Nouvelle-Zélande : suivez le guide !

Votre décision est prise : vous allez partir étudier en Nouvelle-Zélande. Mais comment choisir l'université ? Combien va vous coûter l'inscription ? Où vous loger ? On fait le point sur les étapes à franchir.

Test : Êtes-vous prêt(e) à partir étudier en Nouvelle-Zélande ?
Comment choisir son université en Nouvelle-Zélande ?
Coûts des études, bourses, jobs… quel budget pour la Nouvelle-Zélande ?
Logement, transport, budget… la vie étudiante en Nouvelle-Zélande.