1. Logement, transports, budget… la vie étudiante en Suisse
Boîte à outils

Logement, transports, budget… la vie étudiante en Suisse

Envoyer cet article à un ami
Vivre en Suisse vous demandera un bon budget de départ. Pour vous consoler, vous n'aurez rien à débourser pour vous baigner dans les lacs ! // © Bénédicte Lassalle/plainpicture
Vivre en Suisse vous demandera un bon budget de départ. Pour vous consoler, vous n'aurez rien à débourser pour vous baigner dans les lacs ! // © Bénédicte Lassalle/plainpicture

Vous avez le projet de partir étudier en Suisse, et déjà de nombreuses questions "pratiques" vous taraudent. Résidence universitaire ou colocation ? Quel budget nécessaire au quotidien ? Pour éviter le stress de la rentrée, préparez avec précaution votre séjour.

Vous êtes accepté(e) dans une université suisse et vos démarches administratives sont en bonne voie. Félicitations ! Ne perdez pas de temps pour préparer votre séjour, et commencer par la recherche d'un logement.

Peu de résidences universitaires

Si toutes les universités ont un service logement qui centralise des informations et les offres d’hébergements, rares sont celles qui possèdent un campus. La majorité des logements étudiants sont gérés par des organismes indépendants. À Lausanne, par exemple, c’est la FMEL (Fondation maisons pour étudiants Lausanne) qui est en charge des locations. Comptez plus de 500 CHF par mois (environ 470 €) pour une chambre individuelle. Attention néanmoins à la caution qui peut vous coûter jusqu’à 2.000 CHF, soit 1.800 €.

Alternative possible pour réduire vos coûts : le logement intergénérationnel. Si vous partez à Genève, sachez que le BLRU (Bureau des logements et des restaurants universitaires de Genève) vous donne la possibilité de cohabiter avec une personne âgée contre services rendus. Baptisée "1h par m2" cette formule économique ne vous coûtera qu’entre 100 et 120 CHF de loyer mensuel (de 100 à 110 € en moyenne).

Lire aussi : Étudier en Suisse : comment choisir son université

Hors logement étudiants, attendez-vous à des loyers assez chers, même en colocation. En général, ils démarrent à 600 CHF et peuvent grimper jusqu'à 1.500 CHF, soit de 500 à 1.400 €. Tentez votre chance sur le site Colocappart dédié à la colocation en Suisse.

Notez qu'il vous faudra en plus vous acquitter d’une taxe de séjour. En général, elle est incluse dans le loyer et représente 7 % de son montant.

Roulez jeunesse !

Tramway, métro et même bateau… vous aurez à votre disposition un large éventail de possibilités pour vous déplacer en Suisse, notamment à Zurich où il est possible de bénéficier de la totalité de ces transports, bus et trains compris, pour un abonnement étudiant de 65 € par mois.

Les grandes compagnies comme CFF (Chemins de fer fédéraux), l’une des principales entreprises ferroviaires du pays propose des tarifs préférentiels. Le Pass AG Junior vous donne la possibilité de profiter de la majorité des chemins de fers suisses, des tramways, des bus, des trains et des bateaux. Il coûte environ 245 CHF (212 €) par mois pour un pass de seconde classe.

Outre ces offres, le prix d’un ticket est d'environ 4 € et une carte mensuelle d'environ 78 €.

Restez connecté(e)

Les universités suisses vous donnent accès gratuitement au Wi-Fi. Il vous sera donc possible de joindre facilement vos camarades suisses, ou vos proches en France.

Lire aussi : Coût des études, bourses, bourses… Quel budget pour la Suisse

Pour vos communications téléphoniques sur place, privilégiez une carte prépayée et sans engagement. Vous obtenez une ligne ouverte pendant un an et vous achetez ensuite du crédit en fonction de vos besoins. Les principaux opérateurs sont Swisscom, Sunrise et Salt.

Budget : plus de 2.000 € par mois

C’est bien connu : vivre en Suisse a un prix. Votre budget sera en moyenne 30 à 50 % plus élevé qu’en France, voire plus selon votre région d'origine. Les villes les plus chères sont Genève et Zurich.

L'université de Genève évalue à 2.500 CHF (2.170 €) le budget moyen mensuel nécessaire pour étudier dans la deuxième ville du pays. Une estimation qui inclut la taxe d'études, le loyer, les transports, les dépenses courantes, etc. À vos calculettes…