Nos conseils pour faire son CV en espagnol

Par Expat.com, partenaire de l'Etudiant, publié le 23 Mars 2022
8 min

La langue espagnole est l’une des plus parlées dans le monde. Elle offre à ceux qui la maitrisent de nombreuses opportunités professionnelles autour du monde. Cependant, si parler la langue est un prérequis, pour postuler à un emploi ou pour une formation, encore vous faut-il surmonter une autre épreuve de taille… la rédaction de votre CV. Tâche ardue en temps normal avec une difficulté supplémentaire : l’écrire dans une langue qui n’est pas la vôtre !

Pas de panique néanmoins, nous sommes là pour vous conseiller !

1 – Faire son CV en espagnol : le fond de votre CV

Attention, rédiger un CV en espagnol ne veut en aucun cas dire « traduire mon CV français, en espagnol ». Nous vous conseillons de recommencer de zéro afin de ne pas vous retrouver avec un document maladroit ou avec des traductions approximatives.

L’exercice est connu de tous. Cependant, les personnes qui le maitrisent vraiment ne sont pas si nombreuses. En effet, peu de gens mettent beaucoup d’effort dans la rédaction des CV, pensant à tort que les recruteurs ne les survolent que rapidement. Pourtant, bâcler un CV vous fera partir avec un désavantage certain qui pourrait même vous coûter une place en formation ou dans l’entreprise de vos rêves.

Le CV est votre fiche d’identité professionnelle mais c’est un document qui peut sembler trop court pour détailler votre parcours ou trop long à remplir pour ceux dont la vie professionnelle commence à peine. Pourtant, rares sont les personnes qui n’ont véritablement rien à mettre en avant.

Tout un chacun sait que pour remplir un CV, vous pouvez parler de vos diplômes et de votre parcours professionnel dans le milieu visé. Néanmoins, chaque expérience peut avoir son utilité pour vous mettre en avant.

Avant de commencer à rédiger votre CV, nous vous conseillons de rédiger au brouillon une liste des points à aborder. Sans faire de distinction dans un premier temps, listez toutes les informations qui vous viennent à l’esprit et qui participent à votre personnalité professionnelle : votre job d’étudiant de serveur il y a deux ans vous a peut être appris à être plus organisé et tenace, votre participation au journal du lycée vous a familiarisé avec le travail en équipe, X cours lors de votre deuxième année d’étude a éveillé votre intérêt pour Y notion que vous avez approfondie et que vous pouvez aujourd’hui appliquer dans un cadre professionnel ou peut-être aussi que votre pratique du judo en compétition vous permet une meilleure gestion de votre stress).

Une fois votre liste complète effectuée, à tête reposée, sélectionnez les informations qui vous semblent les plus pertinentes et avantageuses pour vous présenter à un recruteur et mettre toutes les chances de votre côté pour être sélectionné.

Rappelez-vous également que votre CV doit retenir l’attention du lecteur.

2 – Faire son CV en espagnol : la forme de votre CV

Un CV espagnol doit être clair et précis, comme en France. Il vous sera conseillé de le faire tenir en une seule page et il ne doit absolument jamais dépasser les deux pages.

Il sera conseillé d’intituler son document " CURRICULUM VITAE " afin que le destinataire perçoive en un coup d’œil ce dont il s’agit.

Il est possible de commencer un CV en s’introduisant, en quelques mots, afin de donner un contexte au document. Cette introduction peut parler de votre situation étudiante (année d'étude, filière…), professionnelle (en recherche d’emploi, en cours de reconversion, déjà en poste dans l’entreprise…) ou simplement de vos envies (une envie d’expatriation par exemple). Cette catégorie, bien qu’optionnelle, peut vous permettre de retenir l’attention du lecteur dès le début du CV en vous distinguant des autres candidats.

Le modèle de mise en forme peut varier en fonction de votre milieu professionnel et du poste que vous visez. Nous vous conseillerons tout de même de rester sobre en matière de design et de polices choisis. À moins de travailler dans un milieu artistique, le centre du document doit rester l’information.

Contrairement à la France où la photo d’identité est optionnelle et parfois préférée par certains recruteurs, elle est fortement déconseillée pour un CV en espagnol.

La forme du CV, bien que non figée, doit faire ressortir plusieurs catégories:

Datos personales (votre identité/identification) : Cette catégorie est assez classique dans ce qu’elle contient soit votre nom, nationalité, adresse, contacts…

Formación académica (Formations/Diplômes) : Il est classique pour les CV espagnols de contenir le détail de votre parcours scolaire avec les dates, les intitulés des diplômes, les établissements scolaires fréquentés… Attention à trouver les équivalences de vos diplômes en espagnol et de ne pas simplement traduire votre titre car votre interlocuteur n’aura pas forcément une connaissance approfondie du système français et de ses spécificités.

Experiencia laboral/profesional (Expérience professionnelle et compétences) : Cette catégorie est des plus importantes, n’hésitez donc pas à mentionner toutes les expériences professionnelles qui pourraient être pertinentes dans votre parcours. Si vous avez travaillé dans des domaines sans rapport avec le poste pour lequel vous postulez, identifiez les apports que cette expérience pourrait avoir pour la situation que vous visez pour pouvoir la mettre en avant.

Idiomas y informatica (Langues et compétences informatiques) : Nous vous conseillerons de ne pas tomber dans l’écueil de certains candidats qui surestiment grandement leurs talents alors qu’il suffit généralement d’un entretien oral ou de quelques échanges de mails pour les démasquer.

Lire aussi

Otros datos de interés (Autres informations) : Comme en France, c’est la catégorie parfaite pour inclure toutes les informations qui pourraient jouer en votre faveur mais que vous n’avez pu ranger ailleurs, notamment les centres d’intérêts… Ne sous-estimez pas ces derniers si vous disposez de la place pour les inclure car à niveau égal, vos passe-temps ou vos implications en association ou autre pourraient jouer en votre faveur et favoriser votre embauche.

Bien entendu, même si vous maitrisez la langue espagnole, nous ne saurions trop vous conseiller de faire relire votre CV, si possible par un natif de la langue, afin de vous assurer que la langue employée est correcte et fluide et d’éviter toute coquille.

3 – Faire son CV en espagnol : quelques éléments de langage

Correo electrónico : courrier électronique
Teléfono móvil : Téléphone mobile
Fecha de nacimiento : date de naissance
Bachillerato : Baccalauréat. Inutile d’indiquer ta filière, tu expliciteras plutôt ton domaine de compétences : Letras, Mathematicas, Economicas, Tecnológico.
Futuro empleador : Futur employeur
Formación técnica superior : Brevet de technicien supérieur (BTS)
Grado : licence
Máster: master
• Doctorado : doctorat
Nivel bajo : débutant
Nivel medio : moyen
Nivel alto : avancé
Nivel bilingüe : bilingue
nativo(a) ou lengua materna : Natif (en parlant de la maitrise d’une langue)
Sistemas operativos : systèmes d’exploitation
• Procesadores de texto : traitements de texte
Hojas de cálculo : feuilles de calcul
Bases de datos : bases de données
Diseño gráfico : conception assistée par ordinateur (CAO)
Autoedición / Publicación de escritorio : publication assistée par ordinateur (PAO)
Bien, notable sobresaliente ou matrícula de honor  : Les mentions en espagnol
• Estancia lingüística : Séjour linguistique

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !