1. Comment Émeline, étudiante à l'ENSTBB Bordeaux, est partie en stage en Australie
Portrait

Comment Émeline, étudiante à l'ENSTBB Bordeaux, est partie en stage en Australie

Envoyer cet article à un ami
Comment Émeline, étudiante à l'ENSTBB Bordeaux, est partie en stage en Australie // © Photo fournie par le témoin
Comment Émeline, étudiante à l'ENSTBB Bordeaux, est partie en stage en Australie // © Photo fournie par le témoin

En troisième année à l'ENSTBB (École nationale supérieure de technologie des biomolécules de Bordeaux), Émeline, 25 ans, réalise un stage de fin d'études de sept mois à Adélaïde, dans une société fabriquant des vaccins innovants.

Australia  Pourquoi l'Australie ?

"J'ai tout de suite pensé à l'Australie lorsque j'ai dû choisir la destination de mon stage, se souvient Émeline. C'est un pays anglophone, aux paysages diversifiés et à la qualité de vie très agréable. Et je ne regrette pas mon choix !"

Australia  Ce qu'elle y fait

Au sein de son entreprise, l'étudiante analyse des essais cliniques consacrés au vaccin de la grippe. "L'équipe est habituée à accueillir des jeunes étrangers, explique la jeune femme. Tous les salariés sont très ouverts et prêts à nous aider. Les échanges sont enrichissants."

Logée dans une colocation qui accueille quatre Chinois et un Néerlandais, l'étudiante profite de son temps libre pour visiter le pays et découvrir une autre culture, de nouveaux paysages. "Depuis l'âge de 15 ans, je rêve de partir dans un pays anglophone, notamment pour pratiquer l'anglais – j'ai d'ailleurs fait des progrès considérables ! En Australie, il est très facile de s'adapter au rythme local... Seul le décalage horaire avec la France s'avère parfois gênant !"

Australia  Et l'après, elle le voit comment ?

Dans quelques mois, Émeline sera diplômée de l'ENSTBB. Elle espère décrocher un poste à l'étranger, de préférence en Australie ou en Californie. "Même si ces destinations m'attirent, le plus important pour moi sera de trouver un travail qui me plaît", précise l'étudiante.

LE CONSEIL D'ÉMELINE
"Mon stage est rémunéré (environ 800 € par mois), mais je dois payer ma colocation (400 €) ainsi que tous les frais quotidiens sur place. Si vous voulez profiter de votre voyage et découvrir le pays, mieux vaut donc partir avec une petite réserve d'argent... ou pouvoir faire appel à des parents généreux !"

Sommaire du dossier
Retour au dossier Comment Émeline, étudiante à l'ENSTBB Bordeaux, est partie en stage en Australie Comment Célia, étudiante à l'UTC Compiègne, a passé un semestre au Brésil Comment Anne-Lise, étudiante au Cesi d'Arras, est allée en mission humanitaire en Afrique du Sud