1. Partir à l'étranger en école de commerce : comment ils en ont profité
Portrait

Partir à l'étranger en école de commerce : comment ils en ont profité

Envoyer cet article à un ami
Les écoles de commerce imposent un séjour de un ou deux semestres à l'étranger mais il est possible de partir plus longtemps. // © iStockphoto
Les écoles de commerce imposent un séjour de un ou deux semestres à l'étranger mais il est possible de partir plus longtemps. // © iStockphoto

L'international est inscrit dans l'ADN des business schools. Échanges universitaires classique ou double diplômant, séjour sur un campus hors sol de l’école ou stage en entreprise, les modalités d’immersion sont variées et s’adaptent aux envies des élèves.

Toutes les écoles de commerce imposent à leurs élèves des périodes d'expatriation, le plus souvent à partir de la deuxième année. Un ou deux semestres sont obligatoires, mais ceux qui le souhaitent peuvent partir plus longtemps. De l'Amérique à l'Asie, en passant par l'Europe et l'Afrique, les partenariats avec les universités étrangères sont nombreux : 95 en moyenne pour les écoles qui délivrent le grade de master. Autant dire que les étudiants ont l'embarras du choix !

L'international : une culture bien ancrée

Les gros campus américains continuent d'attirer les élèves, mais c'est l'Asie qui constitue le nouvel eldorado des futurs managers. Si, en principe, il n'y a pas de frais supplémentaires à payer pour étudier dans une université étrangère (une bonne nouvelle quand on sait que l'année peut dépasser 60.000 $, soit 44.000 €, dans les universités américaines privées), certains établissements réservent de mauvaises surprises.

Un conseil : renseignez-vous bien en amont sur la qualité des partenaires et les éventuels frais que vous aurez à débourser !

Tentez l'aventure : vous en rêvez ? Ils l'ont fait

nullComment Louis, étudiant à l'ESC Rennes, est parti un semestre au Mexique

Louis, 23 ans, en année de césure à l'ESC Rennes (35), est parti en échange académique au Mexique. Il nous raconte son choix, sa vie sur place et le budget qu'il y consacre.
fleche-rougeLouis : "Au Mexique, il y a des universités où on travaille beaucoup, d’autres pas."

nullComment Anouk, étudiante à SKEMA, a passé sa 3e année en Caroline du Nord

Anouk, 23 ans, en troisième année à SKEMA, a séjourné sur le campus étranger de son école, en Caroline du Nord. Retour sur les raisons qui l'ont poussée à choisir cette destination et les démarches qu'elle a entreprises pour y arriver.
fleche-rougeAnouk : "Partir aux USA sur un campus de l’école, ça rassure."

nullComment Alexandre, étudiant à l'ESSCA, a effectué son stage en Chine

En quatrième année à l'ESSCA de Paris, Alexandre, 22 ans, effectue un stage en entreprise en Chine. Plongée dans un nouveau de rythme de vie.
fleche-rougeAlexandre : "La Chine, c'était un bain dans l'inconnu."

Sommaire du dossier
Comment Louis, étudiant à l'ESC Rennes, est parti un semestre au Mexique Comment Anouk, étudiante à SKEMA, a passé sa 3e année en Caroline du Nord Comment Alexandre, étudiant à l'ESSCA, a effectué son stage en Chine