Comment Jordan, étudiant en hôtellerie-restauration, a réalisé son stage d'un semestre en Chine

Par Geoffrey Bonnefoy, publié le 04 Mars 2014
2 min

Jordan, 25 ans, diplômé 2013 d’un Bachelor de l’Institut Paul Bocuse, à Lyon (69), a réalisé son stage en Chine. Il a pu découvrir d'autres méthodes de travail, et s'est vu ouvrir de nouvelles portes à l'international. Portrait.

China Pourquoi la Chine ?

Quand l'occasion de partir en stage à l'étranger s'est présentée, Jordan n'a pas hésité. Voyager, aller sur d'autres continents à la découverte de modes de vie et de méthodes de travail différents, il en avait envie depuis plusieurs années.

En Bachelor management international de l'hôtellerie et de la restauration à l'Institut Paul Bocuse, à Lyon, Jordan se voit proposer, avec d'autres camarades de sa promotion, un stage de sept mois pour participer à la réouverture d'un restaurant à Shanghai, en Chine. Il n'avait pas envisagé cette destination, mais il ne regrette rien : "Je voulais découvrir d'autres cultures, d'autres cuisines… Et j'ai été servi !"

China Ce qu'il y fait

Au cours de son stage, réalisé entre sa deuxième et sa troisième année d'études, le jeune manager se voit confier des missions d'encadrement et dirige plusieurs commis de salle chinois. "La barrière de la langue ne jouait pas en ma faveur. Mais, heureusement, j'ai pu améliorer mon anglais en fréquentant la communauté d'expatriés", raconte le jeune étudiant.

China Ce que ça lui a apporté

Diplômé de l'institut en mai 2013, il est chef de cuisine junior dans un restaurant de Jakarta, en Indonésie, depuis novembre 2013. Le jeune homme a sous ses ordres une vingtaine de personnes et met à profit l'enseignement qu'il a pu tirer de sa première expérience professionnelle en Chine : "Au travail, les Asiatiques et les Européens n'ont pas les mêmes codes ; j'ai donc dû apprendre à être beaucoup plus diplomate avec mon équipe."

LES CONSEILS DE JORDAN
"Foncez voir ce qui se passe ailleurs. Une expérience à l'étranger est toujours positive et permet d'ouvrir son esprit. Dans mon cas, j'ai découvert de nouvelles méthodes de travail que je n'avais pas apprises en France."

Articles les plus lus

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !