Étudiants français : ce qui vous attend pour entrer à Harvard ou au MIT

Par Emmanuel Vaillant, publié le 11 Octobre 2012
3 min

Chaque année, quelque 8.000 jeunes Français partent étudier dans une université américaine. Environ 200 d’entre eux sont inscrits dans l’une des deux institutions les plus prestigieuses au monde : Harvard et le MIT. Comment les intégrer ? Comment se déroule la formation ? Cinq jeunes racontent leur parcours et leur expérience sur place.

Un bon niveau en anglais est évidemment la condition sine qua non pour être accepté à Harvard ou au MIT.

Au niveau undergraduate (Bachelor), les recrutements d’étudiants étrangers sont très limités à Harvard ou au MIT (Massachusetts Institute of Technology).Chaque année, les deux prestigieuses universités acceptent, chacune, moins de 150 étudiants non résidents américains.

Pour postuler, vous devez passer des tests gérés par des organismes privés.
Il s’agit soit du SAT, soit de l’ACT. Ces tests payants (de 50 à 80 US$, soit de 38 à 61 €, pour le SAT, et de 80 à 100 US$, soit de 61 à 76 €, pour l’ACT) portent sur les maths et les sciences (physique, chimie ou biologie), le plus souvent sous forme de QCM (questionnaires à choix multiples). Une dissertation (“essay”) permet de tester vos capacités de réflexion et de rédaction. En anglais, bien sûr ! Des sessions sont organisées six fois par an dans une dizaine de villes en France.
 
Fondée en 1636, Harvard est l'établissement d'enseignement supérieur le plus ancien des Etats-Unis.
Son campus attire même les touristes.


Vous devez aussi démontrer votre niveau en anglais en passant des tests reconnus. Les plus courants sont le TOEFL (Test of English as a Foreign Language) et l'IELTS (English Language Testing System). Ces tests et leur préparation sont payants (environ 200 US$ – 153 € – pour le TOEFL comme pour l’IELTS). Les scores exigés pour prétendre à Harvard ou au MIT sont de 100 (sur 120) pour le TOEFL et de 7,5 (sur 9) pour l’IELTS.



Au niveau du graduate (master, PhD), les perspectives d’admission à Harvard et au MIT sont meilleures que pour le Bachelor. À Harvard, chacune des facultés (Harvard Business School, Harvard Kennedy School, Harvard Medical School…) organise son recrutement.

De même au MIT, chaque département a ses propres critères. Mais la procédure est souvent la même : en plus d’un niveau master 1, pour une demande en individuel ou dans le cadre d’un partenariat avec votre école en France, votre dossier doit comporter toutes vos notes depuis le bac, une lettre de motivation et trois lettres de recommandation de chercheurs ou d’enseignants. Sachez que si vous ne sortez pas du top 10 des grandes écoles d’ingénieurs ou de commerce ou de l’ENS (École normale supérieure), mieux vaut tenter votre chance dans une autre université américaine.
 
Harvard est parmi les universités les plus ouvertes à l’international avec des étudiants
de plus de 130 nationalités.

Notez aussi que les candidats à un diplôme graduate en économie-gestion, notamment un MBA (Master of Business Administration), doivent passer un test spécifique : le GMAT.
Enfin, comme pour le Bachelor, vous devez également démontrer votre niveau en anglais en passant le TOEFL ou l'IELTS. Avec les mêmes scores à l’appui : 100 (sur 120) pour le TOEFL et 7,5 (sur 9) pour l’IELTS.
  

Articles les plus lus

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !