1. Supérieur
  2. International et étranger
  3. Passer un an dans un lycée américain : comme dans les séries télés ?
Reportage

Passer un an dans un lycée américain : comme dans les séries télés ?

Envoyer cet article à un ami

Rien n’est plus familier qu’un lycée américain. Vous avez vu leurs casiers, leurs quarterbacks et leurs pom-poms girls dans Berverly Hills, Newport Beach, Glee ou High School Musical. Alixia, jeune française de 17 ans, a décidé, entre sa 1ère et sa terminale ES, de passer une année scolaire dans l’un d’eux. Elle a quitté son lycée de Mirepoix (Ariège) pour celui de Dover (Delaware), sur la côte Est des Etats-Unis. Sa vie ressemble-t-elle à celle des héros d’American Pie ou de Lolita Malgré Moi ? L’Etudiant est allé vérifier sur place.

VRAI


Dans les "teen movies", les élèves sont toujours nombreux à participer en cours, à lancer des blagues et apostropher le professeur depuis leurs pupitres individuels. A Dover High School, le lycée public du Delaware où Alixia, 17 ans, est inscrite en 12th grade (l’équivalent de la terminale), la réalité n’est pas si différente.

Anthony Cain, son professeur d’économie, enseigne à la manière d’un chauffeur de salle. Pas de cours magistral en bloc, mais une session d’1h30 divisée en « séquences », placardées au tableau tel un menu. Le show commence par un quiz de culture économique, auquel participe toute la classe. Puis vient le décryptage d’une citation, suivi par un rappel de ce qui s’est passé le même jour une autre année. Puis, comme tous les lundis, place au visionnage d’un journal de 10 minutes réalisé par CNN pour les jeunes (En voir une version ici), suivi d’un débat sur l’actualité.

Des cours divisés en multiples séquences


La discussion à peine terminée, le professeur passe à la théorie. Au programme : la concurrence, le monopole et l’oligopole. "Mister Cain" distribue des polycopiés aux élèves : des textes à trous à compléter et des définitions à recopier. Le tout en se basant sur le cours que l’enseignant présente sur le tableau interactif – pas trop dur pour des terminales !

En permanence, le professeur sollicite les élèves : "Qui connaît des entreprises qui ont fusionné ?" "Comment faites-vous pour choisir un plombier, quand tous ont l’air de proposer le même service ?" Pour illustrer une situation de concurrence, Anthony Cain se base sur du concret : il se rend sur le site Web d’un comparateur de vols, analyse les publicités d’un magazine, parle de ses expériences personnelles…

Le professeur est « comme un ami »


"Le prof essaie d’amuser tout le monde, car certains ont tendance à s’endormir", dit Alixia, pointant un élève qui termine sa nuit. "Ici, les élèves considèrent l’enseignant comme un ami, il y a moins de distance qu’en France. Au risque, parfois, d’être un peu irrespectueux à mon goût."

Autre particularité : les profs d’Alixia mettent un point d’honneur à ne laisser personne au bord de la route. Les élèves peuvent solliciter le professeur d’apppoint, ce second enseignant présent dans la plupart des cours, qui, depuis le fond de la classe, fait le tour des tables, vérifie que tout le monde comprend et note…. "Ici, les profs passent plus de temps à expliquer, et s’arrêtent dès que quelqu’un n’a pas compris. Ils se sentent personnellement responsables si un élève échoue", commente Alixia.

"Les profs sont aussi plus disponibles que ceux que j’avais en France", poursuit Alixia. "Je peux facilement leur écrire des mails, et ils organisent chaque semaine une heure de soutien dans leur matière". Contrairement aux profs français, il est facile de les trouver en cas de besoin. Chaque professeur a en effet sa salle de cours à lui, avec son bureau, son ordinateur et son téléphone dans un coin, où il travaille lorsqu’il ne fait pas classe. Il n’y a qu’à frapper pour lui rendre visite !


Pour aller plus loin : Comment partir faire ses études aux États-Unis ? / Comment trouver un stage aux États-Unis / Les Community Colleges : un visa low cost mais de qualité pour des études aux États-Unis / Emploi : comment travailler aux États-Unis / Ces jeunes Français qui vivent leur American Dream

Sommaire du dossier
Idée reçue n°2 : Dans les lycées américains, il y a des pom-pom girls, des bals de fin d’année et des casiers Idée reçue n°3 : Les Américains portent des sweats à capuche au nom du lycée Idée reçue n°4 : Aux Etats-Unis, les lycéens suivent des cours de cuisine et de bricolage Idée reçue n°5 : Les élèves sont notés avec des lettres Passer un an dans un lycée américain, comment ca marche ?