Idée reçue n°5 : Les élèves sont notés avec des lettres

Par Jessica Gourdon, publié le 16 Mai 2011
3 min

Rien n’est plus familier qu’un lycée américain. Vous avez vu leurs casiers, leurs quarterbacks et leurs pom-poms girls dans Berverly Hills, Newport Beach, Glee ou High School Musical. Alixia, jeune française de 17 ans, a décidé, entre sa 1ère et sa terminale ES, de passer une année scolaire dans l’un d’eux. Elle a quitté son lycée de Mirepoix (Ariège) pour celui de Dover (Delaware), sur la côte Est des Etats-Unis. Sa vie ressemble-t-elle à celle des héros d’American Pie ou de Lolita Malgré Moi ? L’Etudiant est allé vérifier sur place.

 VRAI

Un 12/20 ne veut rien dire dans un lycée américain. Outre-Atlantique, les professeurs utilisent des lettres, de A (la meilleure note) à D ou E, qui reflètent parfois un score sur 100. Mais ce n’est pas la seule différence. La façon d’évaluer est très différente de celle qui est pratiquée en France.

"Les notes ne sont pas seulement attribuées au travers des contrôles ou des devoirs écrits. On obtient aussi des points en réalisant les exercices pendant le cours ou des travaux de groupe, pour la participation ou la simple présence", affirme Alixia.




Peu de travail à la maison


De même, pendant les contrôles, les élèves ont droit à tous leurs cours : ils sont évalués dans leur capacité à appliquer, et non à apprendre. Le "par cœur" n’est pas valorisé. "Et puis, nous avons très peu de travail à faire à la maison. Lorsque nous en avons, ce sont souvent des activités de créativité. Par exemple, j’ai dû réaliser un poster sur les droits de l’homme, avec des photos et des dessins", se souvient Alixia.

Si un élève ne valide pas une matière, il peut la repasser le semestre suivant, sans redoubler. Le professeur peut aussi lui proposer une "summer school" (cours d’été) pour se mettre à niveau avant la rentrée. Dans tous les cas, "les professeurs font tout pour éviter les redoublements, car ils se sentent responsables", observe Alixia.

Des cours « plus faciles » qu’en France


Alixia en a tiré un constat : ses cours de 12th grade sont "beaucoup plus faciles" que ceux qu’elle suivait en 1re ES dans un lycée de l’Ariège. "Le niveau de maths ressemble à ce que je faisais en 3e ou en 2nde. . Le cours d’anglais commence toujours par 15 minutes de lecture silencieuse, où chacun amène le livre qu’il veut. En puis, nous n’avons aucun livre à lire à la maison, et les exercices en classe sont très basiques – par exemple, trouver les fautes d’orthographe d’un texte. Et lorsqu’on étudie un texte, on le lit ensemble avec un enregistrement sonore, puis on regarde son adaptation à la télé." Pas de quoi paniquer !



Articles les plus lus

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !