1. Surmonter sa peur de s’exprimer dans une langue étrangère
Partenariat

Surmonter sa peur de s’exprimer dans une langue étrangère

Envoyer cet article à un ami
 // © Fotolia
// © Fotolia

Lancer « Hello, how are you ? » ou « ¡Buenos días, que calor! », vous savez faire. Mais la perspective de tenir une conversation dans une langue étrangère vous stresse. Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul(e) ! Vous voulez assurer à votre prochain oral de langue ? Les conseils, c’est ici.

Pour l’anecdote, la peur de s’exprimer en public se nomme la glossophobie. Et même si le public se résume à une seule personne, votre trouille s’arrange tout de même pour faire surface. Ajoutons à ça le fait d’être jugé sur (et dans) une langue étrangère. Entre la crainte d’arborer un accent cata et celle de manquer de vocabulaire, vos joues deviennent rouges, et vous perdez vos mots. On a le remède !

Miroir, mon beau miroir

Il s’agit tout simplement d’être son propre public pour commencer. Cela peut vous paraître un peu bidon, mais détrompez-vous : on n’est pas toujours à l’aise quand on se regarde dans la glace et que l’on se parle à haute voix en anglais ou en espagnol ! La bonne nouvelle, c’est qu’une fois cette étape franchie, on se détend. Ce face-à-face avec le miroir décomplexe. Vous vous sentez plus en confiance, tout simplement parce que se voir en même temps que s’écouter permet de prendre conscience d’un « soi capable de le faire ». Check !

Ne pensez pas à la place des autres

La peur de s’exprimer à l’oral dans une langue étrangère existe en grande partie parce que l’on a tendance à se mettre dans la tête de l’examinateur : il va relever la moindre de mes fautes, juger mes cafouillages et mes mains tremblantes, me coller une sale note. Rectification : si vous passez cet examen, c’est parce que vous vous trouvez sur le chemin de la progression. Les personnes qui s’apprêtent à vous noter savent pertinemment que l’anglais, l’allemand ou le japonais ne sont pas votre langue natale. Est-ce que vous, vous riez lorsqu’un Britannique fait l’effort de parler français ? Non. Vous estimez que l’important, c’est de se faire comprendre.

Préparez une liste de 15 mots

Il ne s’agit pas de lister les animaux de la ferme ou les pays européens, mais de préparer une fiche de 15 mots de vocabulaire en lien avec le sujet sur lequel vous êtes interrogé(e). Sélectionner ces 15 mots et savoir les placer, ça a plusieurs avantages lors d’une présentation orale : premièrement, ça permet d’arriver avec un vocabulaire aguerri et de faire mouche (t’as vu, je viens de placer relevant). Deuxièmement, ça rassure, puisqu’au premier mot qui sort, vous vous sentez mieux, votre cerveau se dit qu’il est sur la bonne voie. Troisièmement, avoir ces 15 mots à utiliser dirige votre concentration. Vous n’êtes plus focus sur votre stress, mais sur votre défi !

Partez à l’étranger pour débloquer !

Ultime solution, très prometteuse : partir. S’envoler. Atterrir et s’immerger. Pratiquer une langue à l’étranger tout en baignant dans la culture, en s’adressant à des « locaux », aide radicalement à tasser sa peur. Vous réalisez très vite qu’il n’y a pas de danger, que votre accent est bien comme il est, et mieux, vous tombez amoureux de la langue. Et puis votre cerveau enregistre. Si bien qu’à votre retour, vous êtes quasi bilingue. Tenté(e) ? Pour la mise en pratique, suivez le guide !

Prêt(e) à vivre la plus belle année de votre vie ?
Education First, leader de l’enseignement linguistique à l’international, vous propose différents programmes d’immersion à l’étranger, dont l’année de césure – aussi dite gap year. Une formule accessible pour les plus de 25 ans déjà dans la vie active, mais aussi pour les 16–25 ans ! Encore en études et désireux de progresser en langue, vous pouvez opter pour un séjour de 6, 9 ou 11 mois en commençant en janvier, avril, juin ou septembre. Plus de 50 destinations s’offrent à vous selon vos objectifs (le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada, Malte, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Singapour…). Sur place, vous bénéficierez d’une formation linguistique à travers différents cours, puis profiterez de votre temps libre pour faire des rencontres et créer un nouveau quotidien ! Pour en savoir + : https://www.ef.fr/aya/