1. L’accueil des étrangers
Enquête

L’accueil des étrangers

Envoyer cet article à un ami

Vous avez enfin terminé vos préparatifs mais il vous reste une angoisse : vous avez peur d’être complètement perdu une fois arrivé en France. Même si l’accueil des étudiants étrangers reste le point faible des universités, elles essayent de l’améliorer chaque année. Les grandes écoles, elles, ont mis en place des structures spéciales.

Les guichets uniques

Dans plusieurs villes de France, les universités sont en train de mettre en place des guichets uniques afin que les étudiants étrangers puissent effectuer toutes leurs démarches au même endroit. A Reims, ce dispositif existe depuis quatre ans et est installé dans les locaux du CROUS durant les premiers jours de la rentrée. Les étudiants, fraîchement arrivés de leur pays, peuvent y rencontrer une personne de l’université qui les aide à remplir leur dossier d’inscription mais aussi un employé de la sous-préfecture qui vérifie leurs papiers et leur donne un rendez-vous pour obtenir leur titre de séjour. Ils peuvent également s’adresser à un préposé au logement ainsi qu’à des représentants des banques et des sécurités sociales étudiantes. « On essaie d’améliorer le service et d’être le plus complet possible. On répond également à toutes les questions sur la vie quotidienne », précise Sylvie, du CROUS. De même, à Paris, la Cité internationale universitaire ouvre son guichet unique du 5 septembre au 18 décembre. Rendez-vous à la maison internationale, au service d’accueil des étudiants étrangers (17, boulevard Jourdan, Paris 14e). Dans les universités qui n’ont pas encore installé de guichets uniques, rendez-vous au service international de la scolarité de votre établissement ainsi qu’au CROUS pour être guidé un minimum.

La pré-rentrée et le tutorat d’accueil

Au début de l’année scolaire, la plupart des universités organisent des journées de prérentrée pour vous aider à faire vos premiers pas à la fac. Au programme : explication sur le contenu des cours, les méthodes de travail, les modalités d’examen mais aussi visite des locaux, de la bibliothèque universitaire, découverte des syndicats et association... Un tutorat d’accueil et d’accompagnement est également mis en place pour les « petits nouveaux ». Les « anciens », élèves de deuxième ou troisième cycle, donnent des conseils et des cours de soutien ou de méthode aux novices. Malgré ces efforts pour faciliter l’arrivée des nouveaux étudiants, les universités paraissent souvent impersonnelles par rapport aux grandes écoles à "taille humaine".

L’accueil dans les écoles

Certaines grandes écoles accueillent les étudiants étrangers dès l’été pour une remise à niveau en français et, suivant leur spécialisation, dans d’autres matières. A l’ESC Rennes (École supérieure de commerce de Rennes), les élèves sont accueillis à l’aéroport, puis ils participent à une journée d’intégration où on leur donne toutes les informations dont ils ont besoin. « Les étudiants ont même créé une association, dénommée « come on », qui a pour but de les aider à s’intégrer. C’est la meilleure façon de réussir son séjour. Il faut être actif et communiquer avec les autres », conseille Laurence Lambert de l’ESC Rennes. En général, les étudiants ont aussi la possibilité de suivre des cours de français et de culture française.

L’accueil des étudiants français

Cerise, communauté d’entraide, réseau d’information et de soutien des étudiants internationaux. Citons également Animafac, un réseau d’échanges d’expériences et centre de ressources pour les initiatives étudiantes qui prête une grande attention aux étudiants étrangers. Bon séjour !

 



Partagez vos expériences sur nos forums.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Se renseigner et s’organiser à l’avance Les grandes filières d’études Intégrer l’université Les écoles d’ingénieurs Les écoles de commerce Les cours à la française Les équivalences de diplômes Quel niveau de français ? Comment être en règle ? Quel est le budget d’un étudiant ? Obtenir une bourse Se loger L’accueil des étrangers