1. Quel niveau de français ?
Enquête

Quel niveau de français ?

Envoyer cet article à un ami

Pour réussir votre séjour, tous les professeurs vous diront la même chose : il est impératif de bien parler français. De grosses lacunes peuvent très vite devenir un frein à l’apprentissage et à la communication. Les tests de langue que vous passerez permettront de contrôler votre capacité à suivre une formation.


Connaître la langue est indispensable tant pour suivre des études que pour se débrouiller dans la vie quotidienne ou se renseigner sur les formations (la majorité des sites Internet d‘écoles sont en français). Un niveau minimum, évalué par un test ou un diplôme, est souvent requis pour pouvoir être admis dans les universités ou les écoles.

Les Alliances françaises

Les Alliances françaises vous permettent d’apprendre le français dans votre pays. Il en existe 1062 réparties dans 135 états. Près de 40 000 étudiants fréquentent ce réseau chaque année dans le monde. En plus des cours de langue, celles-ci proposent des activités culturelles pour mieux connaître la France. Elles sont également habilitées à délivrer des diplômes de langue française reconnus dans les universités européennes, comme le CEFP (certificat d’études de français pratique) 1er et 2ème degré. Ces diplômes peuvent êtres précédés de deux mois de cours intensifs (quatre heures par jour). Par ailleurs, les alliances préparent au DELF (diplôme d’études de langue française) et au DALF (diplôme approfondi de langue française). Le DELF et le DALF sont les diplômes officiels de langue française délivrés par le ministère de l’Éducation nationale. Ils certifient un niveau de compétence en français qui permet d’accéder aux études supérieures françaises… et vous dispense souvent d’autres tests. Vous pouvez passer ces diplômes dans votre propre pays. Il existe 1050 centres d’examens agréés répartis dans 161 états. Pour en savoir plus sur ces tests, vous pouvez consulter le site Internet du Centre international d’études pédagogiques.
Vous trouverez aussi des bureaux de l’Alliance française en France.

Les tests de français

Il existe deux tests officiels de langue française. Le TCF (test de connaissance du français) ou le TEF (test d’évaluation du français) sont nécessaires pour s’inscrire à l’université et souvent demandés dans les grandes écoles.
Le TCF, test du ministère de l’Éducation nationale, est l’équivalent du TOEFL anglais. Conçu par le CIEP (Centre international d’études pédagogiques), il évalue la compréhension écrite et orale en cinq épreuves. Les étudiants qui ont fait une demande d’admission préalable passent le TCF DAP. Celui-ci comprend une épreuve supplémentaire d’expression écrite. Tous les candidats reçoivent une attestation de résultats qui les positionne sur l’un des six niveaux de l’échelle de compétences définie par le Conseil de l’Europe. On ne peut pas échouer au TCF. Il ne s’agit que d’un instrument de mesure.
Le TEF est le test de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris. En 2004, celui-ci a reçu la reconnaissance du ministère de l’Éducation nationale. Désormais, les étudiants qui ont passé le TEF et obtenu 16/20 à l’épreuve écrite sont dispensés de passer d’autres tests pour s’inscrire en premier cycle d’université. Le TEF se compose également d’une épreuve de compréhension orale et d’une épreuve de « lexique et structure ». Les candidats peuvent obtenir jusqu’à 900 points. A partir de 700, ils sont dits « expérimentés ».
Pour connaître les centres d’examen et les dates des sessions, renseignez-vous auprès du service culturel de votre ambassade ou sur Internet, sur le site du CIEP ou de la CCIP. Attention, ces tests ne sont valables que un ou deux ans.


Partagez vos expériences sur nos forums.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Se renseigner et s’organiser à l’avance Les grandes filières d’études Intégrer l’université Les écoles d’ingénieurs Les écoles de commerce Les cours à la française Les équivalences de diplômes Quel niveau de français ? Comment être en règle ? Quel est le budget d’un étudiant ? Obtenir une bourse Se loger L’accueil des étrangers