1. Visa, assurance, test de langue... Quelles formalités pour étudier en Australie ?
Boîte à outils

Visa, assurance, test de langue... Quelles formalités pour étudier en Australie ?

Envoyer cet article à un ami
Si vous partez plus de trois mois, munissez-vous de votre Student visa ! // © Ellenor Argyropoulos/ Tourism Australia
Si vous partez plus de trois mois, munissez-vous de votre Student visa ! // © Ellenor Argyropoulos/ Tourism Australia

Un séjour d'études en Australie, cela se prépare ! Visa, santé, test de langue… Tour d’horizon des démarches à anticiper pour arriver sereinement sur un campus au bout du monde.

Un parcours du combattant, les formalités administratives pour étudier en Australie ? Pas si vous vous y prenez à l'avance.

Visa étudiant pour un séjour de plus de trois mois

Si vous partez étudier plus de 12 semaines, il vous faudra un visa étudiant : le Student visa (subclass 500). Ce document s’adresse aux étudiants en licence, master et doctorat, ainsi qu'à ceux qui s'envolent vers l'Australie dans le cadre d’un séjour linguistique. La demande se fait en ligne, sur la plate-forme E-visa Australia.

Ce permis de séjour, qui coûte 550 AUD (soit 400 €), est valable pendant toute la durée de vos études en Australie et expire deux mois après la fin des cours. Il vous donne la possibilité de travailler jusqu’à 20 heures par semaine et à temps complet pendant les vacances en parallèle de vos études.

Attention : vous devez attendre d'être admis dans un établissement australien avant d'envoyer votre demande car la lettre d'acceptation de l'université vous sera demandée. Comptez en moyenne un mois et demi pour obtenir le précieux sésame.

Lire aussi : Comment choisir son université en Australie

Assurance obligatoire

Si vous partez dans le cadre d'un échange académique, vous restez inscrit dans un établissement en France et pouvez demander une extension internationale à votre mutuelle étudiante (environ 40 € par mois).

Dans le cas d'un départ en solo, en revanche, vous devez absolument souscrire une assurance maladie, une fois votre visa étudiant obtenu. Les démarches s'effectuent auprès de l’OSHC (Overseas Health Cover), l’assurance maladie australienne conçue pour les étudiants étrangers. Vous devez choisir une assurance qui durera aussi longtemps que votre visa étudiant. Ne négligez pas cette étape : les frais peuvent vite grimper en cas de pépin !

Test de langue à prévoir

En Australie, le recrutement se fait uniquement sur dossier, et non sur concours. Ce processus est très sélectif et prend notamment en compte votre réussite scolaire et un niveau intermédiaire en anglais est requis pour intégrer une université australienne. L'IELTS (International English Language Testing System) est l'examen officiel en Australie, mais les universités acceptent aussi le TOEFL (Test of English as a Foreign Language).

Au niveau du Bachelor, il vous faudra au minimum décrocher un score de 6.5 à l'IELTS (environ 79 sur 120 au TOEFL) et de 7 (94 au TOEFL) en master. N'attendez pas le dernier moment pour vous entraîner : même si vous avez un très bon niveau en anglais, la méthode utilisée pour chacun de ces tests nécessite de s'y préparer. Comptez 230 € pour l'IELTS et 220 € pour le TOEFL.

Une lettre de motivation expliquant votre parcours et vos motivations vous sera demandée. Attention : vos documents devront être traduits en anglais par un professionnel agréé !

Etudier en Australie : suivez le guide !

Votre décision est prise : vous allez partir étudier en Australie. Mais comment choisir l'université ? Combien va vous coûter l'inscription ? Où vous loger ? On fait le point sur les étapes à franchir.

Test : Êtes-vous prêt(e) à partir étudier en Australie ?
Comment choisir son université en Australie ?
Coûts des études, bourses, jobs… quel budget pour l'Australie ?
Logement, transport, budget… la vie étudiante en Australie