1. L’actu du sup : la science à l’honneur, la Fondation Mines Télécom mobilisée, management de la musique à Audencia, le véhicule connecté à l’ECE…
En bref

L’actu du sup : la science à l’honneur, la Fondation Mines Télécom mobilisée, management de la musique à Audencia, le véhicule connecté à l’ECE…

Envoyer cet article à un ami
L'actu du sup : ça bouge dans l'enseignement supérieur. // © absurd.design
L'actu du sup : ça bouge dans l'enseignement supérieur. // © absurd.design

Chaque semaine, l'Etudiant fait le tour d'horizon des nouveautés dans l'enseignement supérieur. Ce vendredi, on parle de la fête de la science, des fonds récoltés par la Fondation Mines Telecom, du management de la musique, des besoins d’ingénieurs spécialistes en véhicules connectés.

La science se fête… partout !

La Fête de la science se tient jusqu’au 13 octobre. L'évènement a pour objectif de promouvoir les sciences auprès des élèves et du grand public. Dans ce cadre, les universités et grandes écoles proposent des animations. Cette année, plus de 6.000 conférences, ateliers, journées portes ouvertes et expositions sont programmées partout en France autour de la thématique "Raconter la science, imaginer l’avenir". Renseignez-vous sur les sites des universités (Paris-Diderot, Paris-Sud, Sorbonne-Université, La Rochelle, Montpellier…) et les grandes écoles (Telecom SudParis, ENSTA…) pour découvrir leur programme.

Lire aussi : L'actu du sup : se réintégrer à Dijon, entendre à Lille et comprendre les machines à Paris

90.700 euros collectés pour la diversité sociale dans les écoles de l’IMT

Le dîner de collecte annuel de la Fondation Mines-Telecom s’est tenu le mercredi 9 octobre à l’Aéro Club de France en présence de 200 alumni des huit écoles de l’Institut Mines Telecom* (Télécom Paris, Télécom SudParis, Institut Mines-Télécom Business School, IMT Atlantique, IMT Lille Douai, IMT Mines Albi-Carnaux, IMT Mines-Alès, Mines Saint-Etienne). Ensemble, avec le soutien d’entreprises partenaires comme Orange Business Service et Sopra Steria, ils ont réuni 90.700 euros qui serviront à financer des bourses et des actions en faveur de la diversité sociale dans les établissements de l’alliance.

En huit éditions et au rythme d’une trentaine de bourses de 2.000 euros délivrées par an, cet événement a permis d’aider plus de 150 étudiants ingénieurs et managers à financer leur scolarité. Jean-Louis Etienne était l’invité d’honneur de la soirée. Présent pour partager avec les alumni donateurs et les étudiants bénéficiaires les valeurs qui ont façonné son célèbre parcours de médecin explorateur, autonomie et persévérance, il a évoqué son prochain challenge : l’exploration de l’océan Austral.

Lire aussi : L'actu du sup : des chefs sur le campus, une épicerie solidaire à Lyon 2, du tourisme à l'ESG et l'apprentissage à l'Esaip

Une formation en management pour les passionnés de musique !

Passionnés de musique et de management ? Audencia ouvre cette année un mastère spécialisé de la filière musicale, en partenariat avec l’association Campus M. Ce programme bac+6 vise à former les étudiants aux nouvelles compétences et emplois de la filière musicale, en pleine mutation. Les étudiants sélectionnés bénéficieront d’une formation à temps plein, pendant 15 mois. A l’issue, les étudiants effectueront un stage de quatre à six mois. Ce mastère spécialisé se déroule sur le campus parisien d’Audencia.

Devenez ingénieur en véhicule connecté et autonome avec l’ECE

L’automobile a faim d’ingénieurs ! Elle en recrute 8.000 chaque année et le mouvement devrait se poursuivre au moins jusqu’en 2022, selon l’observatoire du secteur. Mais les métiers changent et l’industrie automobile recherche actuellement des jeunes talents formés aux questions posées par l’essor de la voiture autonome et connectée. Très recherchés les experts en sûreté de fonctionnement de ces nouveaux véhicules. L’ECE, école d’ingénieurs post-bac basée à Paris et Lyon propose donc une nouvelle majeure technologique dans ce domaine à ses élèves.

L’ECE proposait déjà des programmes pour former des ingénieurs en électronique embarquée, systèmes embarqués ou en objets connectés. Pour répondre aux besoins de l’industrie automobile, elle a lancé à la rentrée 2019 une formation “Véhicule connecté et autonome“ coconstruite avec des constructeurs automobiles (PSA, Renault) et des équipementiers (AVL, Transdev, Valeo, Vector). Les industriels s’engagent à intervenir une vingtaine d’heures dans l’année et proposeront des stages de fin d‘études et de contrats d’apprentissages à ceux qui choisissent cette majeure. La toute première promotion de cette nouvelle majeure compte 44 élèves ingénieurs, 32 étudiants et 12 apprentis. Mais l’ECE espère accueillir une centaine d’élèves ingénieurs dans ce programme d’ici 3 ans.