1. L'actu du sup : l'ESC Clermont en Chine, une licence d'agriculture urbaine à Nantes, un master pour l'école de journalisme de Tours
En bref

L'actu du sup : l'ESC Clermont en Chine, une licence d'agriculture urbaine à Nantes, un master pour l'école de journalisme de Tours

Envoyer cet article à un ami
L'actu du sup : ça bouge dans l'enseignement supérieur. // © absurd.design
L'actu du sup : ça bouge dans l'enseignement supérieur. // © absurd.design

Chaque semaine, l'Etudiant fait un tour d'horizon des nouveautés dans l'enseignement supérieur. Ce vendredi, on parle du nouveau campus de l'ESC Clermont en Chine, de la création d'une licence d'agriculture urbaine et périurbaine à Nantes et du master à l'école de journalisme de Tours.

Quoi de neuf dans le sup cette semaine ? L'école de journalisme de Tours revoit son offre de formation, l'école supérieure de commerce de Clermont s'exporte en Chine et une licence d'agriculture voit le jour à l'université de Nantes.

L’ESC Clermont s’envole pour la Chine

L’ESC Clermont vient d’inaugurer son premier campus étranger, à Zhuhai, dans le sud de la Chine, une ville industrielle proche de Canton et Shenzhen. Cet établissement de 1.200 m², inauguré le 10 avril 2019, est adossé à la Guangdong Polytechnic of Science and Technology. Un programme undergraduate en double diplôme a d’ores et déjà débuté en septembre 2018 avec une première promotion de 95 étudiants, dont les meilleurs rejoindront le campus de Clermont pour une période de deux ans. De leur côté, les élèves des programmes master Grande École et Bachelor en management international se voient proposer cette nouvelle destination pour des semestres d’échanges. L’ESC Clermont compte dans ses effectifs 25 % d’étudiants étrangers et déploie une gamme de programmes "offshore" chez ses partenaires au Moyen-Orient, en Afrique, au Maghreb et en Chine.

Lire aussi : L'actu du sup : un cursus animation à l'ECV Nantes, Télécom ParisTech et les apprentis, l'ESITC Caen pour la "smart construction"

Une nouvelle licence pro d'agriculture à Nantes

Vous voulez créer des potagers sur les toits des immeubles ? Le 27 mai 2019, l’université de Nantes a présenté la première licence pro d’agriculture urbaine et périurbaine de France. Uniquement proposée en alternance, elle pourra accueillir jusqu’à 15 apprentis et verra le jour à la rentrée 2019. La responsable de la formation, Christine Margetic, présente cette formation comme "une réponse aux besoins des acteurs de l’aménagement du territoire, tant au niveau local que national". Dominique Averty, la vice-présidente de la formation souligne quant à elle qu' "un vaste choix de métiers s’offre aux futurs diplômés". Ils pourront exercer comme chargés de missions, chefs de projets, techniciens spécialisés ou encore occuper des postes de conseillers ou devenir formateur ou expérimentateur.

Lire aussi : L'actu du sup : l'INSEAD lance un MiM, Toulouse 3 observe les étoiles, 58 places en plus en kiné, l'IUT de Bobigny joue la collapsologie

Un master délivré à l’école de journalisme de Tours

L’école publique de journalisme de Tours va délivrer un diplôme de master de journalisme, en deux ans, à compter de l’année universitaire 2019–2020. C’est un changement de taille pour l’établissement. Le DUT (diplôme universitaire de technologie), l’année spéciale et la licence professionnelle ne feront donc plus partie des formations assurées à l’EPJT. L'école a accueilli sa première promotion d’étudiants en master en septembre 2018.

Autre changement : l’offre de formation continue (catalogue et à la carte) à destination des professionnels du journalisme et des médias sera renforcée à travers l’entité EPJT Pro. L’école propose également la validation des acquis de l’expérience (master 2 en VAE) pour les journalistes expérimentés qui souhaitent faire reconnaître leurs savoir-faire par un diplôme universitaire à bac+5.