1. L'actu du sup : une nouvelle école d'ingénieurs pour le futur, CPE Lyon et la cybersécurité, une licence pro écrivain public
En bref

L'actu du sup : une nouvelle école d'ingénieurs pour le futur, CPE Lyon et la cybersécurité, une licence pro écrivain public

Envoyer cet article à un ami
L'actu du sup : ça bouge dans l'enseignement supérieur. // © absurd.design
L'actu du sup : ça bouge dans l'enseignement supérieur. // © absurd.design

Chaque semaine, l'Etudiant met un coup de projecteur sur les nouveautés de l'enseignement supérieur. Au programme de ce jour : l'ouverture d'une école d'ingénieurs pour se former à l'industrie du futur à Reims, une filière cybersécurité à CPE Lyon et la création d'une licence pro écrivain public à l'université de Toulon.

Quoi de neuf dans l'enseignement supérieur ? Cette semaine, l'Etudiant a repéré trois nouveautés, en écoles d'ingénieurs ou à la fac.

EiSINe : une école d’ingénieurs à l’université de Reims Champagne-Ardenne

Entièrement dédiée à la transition industrielle et numérique, l’EiSINe (École d’ingénieur en sciences industrielles et numérique) vient d’être créée à l’université de Reims Champagne-Ardenne. En réalité, ce nouvel établissement résulte de la transformation de l’IFTS (Institut de formation supérieur). À partir de la rentrée 2019, il propose deux diplômes d’ingénieurs en apprentissage dont l’enseignement porte sur l’industrie du futur : un diplôme spécialité matériaux et génie des procédés et un second spécialité génie électrique et robotique. Une troisième formation autour de la maintenance 4.0 apparaîtra à la rentrée 2020.

La filière sciences du numérique s’agrandit chez CPE Lyon

Un nouveau diplôme en informatique et cybersécurité sera mis en place pour la rentrée 2019 à CPE Lyon. La formation se donne pour objectif de former "des ingénieurs capables d’accompagner la transformation numérique des entreprises" dans divers domaines de compétences. Ce nouveau cursus s’adresse majoritairement aux étudiants titulaires d’un BTS SIO (systèmes informatiques aux organisations) ou SN (systèmes numériques). L’enseignement alterne entre formation initiale et formation par apprentissage tout en plaçant la création de projets au cœur de sa pédagogie.

Lire aussi : Cybersécurité : profils experts recherchés

Une licence pro pour devenir écrivain public

L’université de Toulon lance une licence professionnelle en un an pour devenir écrivain public et conseil en écriture. Cette formation s’adresse en priorité à des personnes ayant un niveau bac+2, en reconversion professionnelle ou à des salariés en formation continue. Les prérequis pour postuler : avoir le goût de l’écriture, une bonne orthographe, la maîtrise du traitement de texte, la familiarisation avec les recherches sur Internet. Le programme couvre les trois volets du métier : l’accompagnement en écriture de personnes en difficulté, l’écriture littéraire et l’écriture au service des entreprises. Les candidats doivent envoyer un CV et une lettre de motivation. Ils devront également débourser 3.300 € en plus des droits universitaires.