1. Supérieur
  2. L’EFHT, L’ÉCOLE QUI RÉPOND AUX ATTENTES DU TOURISME DE DEMAIN
Publi-info

L’EFHT, L’ÉCOLE QUI RÉPOND AUX ATTENTES DU TOURISME DE DEMAIN

Envoyer cet article à un ami
 // © EFHT
// © EFHT

Comment former efficacement les professionnels d’un secteur qui évolue en permanence ? Une question comme un défi que relève chaque année l’EFHT, l’École Française d’Hôtesses et de Tourisme. Depuis 1975, cette école supérieure de tourisme avance main dans la main avec tous les acteurs du marché et propose à ses étudiants des formations professionnalisantes qui s’adaptent aux besoins du moment.

Quarante-cinq ans, ça se fête… sauf en période de Covid-19. Les festivités prévues cet été pour l’anniversaire de l’EFHT attendront. Une péripétie pas si anecdotique, pour peu qu’on la mette en perspective. L’activité touristique, comme beaucoup d’autres, a en effet été touchée de plein fouet par le virus. Mais il en faut plus pour ébranler l’enthousiasme de Kévin Giraudeau, directeur Communication et Admissions de l’EFHT : « On a la chance de faire des métiers formidables, où on crée du rêve et où on vend du rêve. » Il faut dire que le tourisme a l’habitude de se relever. Nouvelles technologies, nouveaux acteurs, nouveaux modes de consommation… le secteur a toujours su se réinventer avec, à la clé, un large choix de perspectives pour ses jeunes. L’EFHT, basée dans le 14e arrondissement de Paris, entend donc continuer à s’adapter pour former ses étudiants aux compétences dont le secteur aura besoin demain.

DES FORMATIONS COMPLÉMENTAIRES ET ADAPTABLES

L’EFHT propose des parcours extrêmement complémentaires. « Prenons l’exemple d’une agence de voyages. Lorsque vous êtes en BTS Tourisme ou en formation de chargé(e) d’accueil, vous êtes au comptoir, lorsque vous êtes en Bachelor Tourisme, vous êtes derrière, dans le bureau, et lorsque vous êtes en MBA Tourisme, vous intervenez directement sur la création des projets », illustre Kévin Giraudeau.

Chargé d’accueil, niveau bac (un an), BTS Tourisme, niveau post-bac (deux ans), Bachelor Tourisme, niveau post-bac (trois ans), et MBA Tourisme et Manager des affaires internationales, niveau post-bac+3 (deux ans), voilà pour les formations dispensées par l’EFHT. Il y en a donc pour tous les profils. La formation de chargé d’accueil, comme son nom l’indique, prépare aux métiers de l’accueil. Le BTS forme à des professions telles que réceptionniste, forfaitiste ou billettiste. Le Bachelor prépare à des postes comme chargé de développement d’activités touristiques, chargé de production touristique, chargé de communication/marketing de pôle tourisme, concepteur de produit touristique, chef de projet voyage, sales coordinator. Le MBA, quant à lui, concerne des métiers de directeur d’agence, directeur de production touristique, directeur du développement du tourisme local, directeur de région touristique, directeur de village de vacances et bien d’autres. Bien entendu, ces listes sont loin d’être exhaustives.

Toute l’équipe pédagogique de l’EFHT est composée de professionnels du tourisme qui restent en contact avec les entreprises du marché. Ensemble, ils déterminent les besoins actuels et futurs du secteur et adaptent certains parcours de formation en conséquence. Le Bachelor Tourisme, par exemple, met l’accent sur l’e-marketing et la vente : « Avec ce que l’on vit en ce moment, les étudiants vont devoir être de bons commerciaux. Il faut mettre davantage l’accent sur la stratégie de vente et sur les fondamentaux. Pour être convaincant, il faut être convaincu, et pour être convaincu il faut maîtriser son sujet  », glisse Kévin Giraudeau. La première année va donc permettre d’apprendre les bases, la deuxième va servir à acquérir la méthodologie, et la troisième année va se concentrer sur la vente.

L’ALTERNANCE À TOUS LES ÉTAGES

Si L’EFHT réussit à maximiser l’employabilité de ses étudiants, c’est aussi car elle se veut résolument proche du monde du travail et de ses besoins changeants. D’abord parce que 90 % des intervenants en Bachelor et MBA sont des professionnels du tourisme (directeurs d’hôtels, directeurs d’agences de voyages, représentants duMICE, le tourisme d’affaires et d’évènementiel, community managers de grands groupes…). Ensuite parce que l’école dispose d’un réseau de près de 200 entreprises partenaires, dont les acteurs majeurs du secteur. Et enfin, parce qu’elle fait la part belle à l’alternance.

L’alternance s’entend ici au sens large : stages alternés, contrats de professionnalisation et, surtout, contrats d’apprentissage. Depuis 2019, les écoles privées peuvent encadrer des contrats d’apprentissage. Une bonne nouvelle, car ces contrats sont très prisés par les entreprises en raison des faibles charges qui en résultent. À cela s’ajoute l’aide à l’embauche post-Covid de l’État qui permet à une entreprise accueillant un apprenti de toucher 8 000 euros (attention, cela ne concerne pas les MBA). Quant aux étudiants, ils ont jusqu’au 28 janvier 2021 pour trouver un apprentissage et leurs formations sont prises en charge par l’Opérateur de Compétences (OPCO) jusqu’au 28 février 2021. Les étudiants qui intègrent l’EFHT ont donc toutes les chances de trouver l’alternance qu’il leur faut via l’apprentissage.

Concrètement, comment ça se passe ? Dans la formation de chargé d’accueil, l’alternance se déroule au rythme de deux jours de cours/trois jours en entreprise, en partenariat exclusif avec l’agence City One. Même rythme en BTS dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. En revanche, en initiale, l’alternance prend la forme de 14 semaines de stages sur deux ans. En Bachelor, l’alternance commence en deuxième année au rythme de trois jours d’école pour 10 jours en entreprise. Cela vaut en contrat de professionnalisation, en contrat d’apprentissage ou en initiale. Même rythme et mêmes modalités en MBA.

Reste que trouver une alternance ne fait pas tout, encore faut-il trouver LA bonne alternance. C’est là qu’intervient le service Relations entreprises de l’EFHT, très attentif aux missions qui sont confiées à ses étudiants. Il propose des offres adaptées à chacun, sans dévoiler le nom de l’entreprise concernée, pour que les missions proposées soient le seul critère de choix. Le service accompagne ensuite les futurs alternants dans la préparation de leur candidature.

RECRUTEMENT : LA PERSONNALITÉ FAIT LA DIFFÉRENCE

L’EFHT privilégie des profils dynamiques, curieux et passionnés par le tourisme. Les étudiants sont invités à prendre un rendez-vous pour discuter de leurs projets et déposer leur dossier. En fonction des niveaux, notamment pour le Bachelor, des tests d’entrées peuvent être réalisés. Il s’agit alors d’évaluations d’anglais et de culture générale sur le tourisme. Alors, prêt(e) à faire vos valises pour rejoindre le campus de l’EFHT ?