1. L’ISG, l’école de commerce devenue incontournable
Partenariat

L’ISG, l’école de commerce devenue incontournable

Envoyer cet article à un ami
 // © ISG
// © ISG

Depuis plus de 50 ans, l’ISG International Business School s’impose comme une grande école et tire son épingle du jeu. Ce qui fait sa renommée ? Son ouverture à l’international, sa dimension « tech », son vaste réseau, mais surtout sa dimension humaine qui propulse chaque étudiant vers le haut. Présentations.

Déployée sur huit campus en France et accessible dès l’obtention du baccalauréat, l’ISG s’impose comme une grande école de commerce incontournable. Plusieurs programmes s’offrent à ses étudiants : le programme Grande École en cinq ans, le programme Business Management (trois ans + deux ans de spécialisation), le programme Bachelor en Management International (en trois ans), ainsi que plusieurs programmes en Luxury Management, pour celles et ceux qui sont attirés par les secteurs du luxe, de la mode et du design. Autant de cursus qui vous permettront d’accéder à des postes clés en entreprise. Pour garantir votre réussite, l’ISG met l’accent sur quatre points.

Voir plus grand : une ouverture à l’international

Offrir un enseignement en synergie avec le monde entier est l’une des priorités de l’ISG. Immergés dès la première année dans une dynamique de globalisation, les étudiants acquièrent les fondamentaux du management, du commerce et du digital, mais aussi un savoir-faire et une vision interculturels de ces disciplines. Concrètement, cette ouverture sur le monde se traduit par des cours dispensés par des professeurs venus du monde entier, plusieurs cursus 100 % anglophones, mais aussi la possibilité d’effectuer des échanges Erasmus ou académiques d’un ou deux semestres au sein des 160 universités partenaires de l’ISG basées dans le monde entier. Les learning expeditions proposent également aux étudiants des « semaines internationales » durant lesquelles ils échangent avec des élèves et des professionnels aux multiples nationalités pour découvrir, par-delà les frontières, d’autres économies de marché et des modes de pensée alternatifs. C’est donc dans un bain international, qui forge l’excellente réputation de l’ISG, que les étudiants évoluent et développent les connaissances et compétences nécessaires pour penser le monde de demain.

Être business, mais pas seulement : une dimension technologique

À l’heure de la révolution numérique, les étudiants de l’ISG apprennent à allier vision entrepreneuriale et compétences techniques. Ce mariage audacieux est un point fort de l’ISG qui sensibilise les élèves aux transformations actuelles et à la nouvelle économie. Puisque la banque d’aujourd’hui n’est pas celle de demain, puisque les individus sont de plus en plus connectés et ne consomment plus comme hier, puisque les supports informatifs ont changé, il est plus qu’essentiel d’acquérir une culture technologique pour transformer ses idées en véritables produits et services dans l’air du temps. En un mot, la dimension technique apportée par l’ISG prépare les étudiants à réussir dans les entreprises de demain, qui toutes ont pris le virage du numérique et revendiquent une organisation interne dite « plate ». En effet, si les étudiants possèdent les clés pour défendre leurs projets, s’ils ont conscience du marché où les implanter, ils ont besoin d’en maîtriser l’environnement technologique, mais aussi d’apprendre à communiquer avec les services d’ingénierie.

Sortir du cadre : une invitation à la créativité

Au sein de l’ISG, les enseignements dispensés s’appuient sur quatre piliers : la gestion, la culture, la technologie et l’innovation. Ce cadre de qualité permet aux étudiants de maîtriser les rouages et les enjeux des entreprises d’aujourd’hui. Des bases indispensables que l’ISG s’évertue à transmettre, auxquelles s’ajoute une invitation à la créativité. Car oui aux compétences et aux connaissances, oui à l’application studieuse de ces dernières, oui à la culture, mais oui à l’esprit créatif ! L’ISG sait que chaque étudiant détient un potentiel créatif qui fera la différence dans sa carrière. Ainsi, au cœur de l’ISG et dans chaque matière, les étudiants sont continuellement encouragés à stimuler leur sens de l’innovation, à s’écouter et à oser mettre en œuvre leurs idées, qu’elles soient déjà élaborées ou au stade embryonnaire. C’est donc dans une ambiance bienveillante que les enseignants de l’ISG accompagnent les étudiants sur le chemin de l’innovation en leur apprenant à activer leur processus créatif et à puiser dans leurs ressources.

Devenir le meilleur de soi-même : un aspect humain

À l’ISG, on fait dans la simplicité et on place l’humain… avant le reste. Pour apprendre dans les meilleures conditions, assimiler ses cours et les mettre en pratique, l’ISG prend le temps des échanges. Des « Rencontres Métier » et des débats sont organisés avec des acteurs du monde professionnel et de nombreux alumni, pour que les étudiants se confrontent à la réalité et découvrent des parcours divers et variés. L’aspect humain de l’ISG s’inscrit également dans le « cas par cas » : les équipes de l’ISG sont attentives aux inspirations personnelles des étudiants, les aident à mieux se connaître et à devenir la meilleure version d’eux-mêmes. Inutile de conformer les élèves. Au contraire, l’ISG met un point d’honneur à laisser la personnalité de chacun s’exprimer. Car conscientiser ses forces et ses faiblesses permet de gagner en confiance et de construire son avenir. Aujourd’hui, au-delà des compétences managériales ou techniques, les recruteurs se concentrent sur les soft skills, c’est-à-dire les compétences comportementales, transversales et humaines, autant d’atouts que l’ISG vous pousse à développer selon votre histoire, votre personnalité et vos désirs.