L’optique : 1 secteur, 4 univers

Par L'Etudiant Fab, publié le 14 Janvier 2022
4 min

Vous aimez mener des équipes ? Faites de l’optique. Vous préférez la recherche ? Faites de l’optique. Vous voulez aider les autres ? Faites de l’optique. Vous êtes plutôt branché création ? Faites de l’optique !

D’après vous, de quoi sont composés les casques de réalité virtuelle ou les Google Glasses ? D’écrans et de verres intelligents. Depuis quelques années, l’optique est passée sur le devant de la scène high-tech, propulsée par les projets des entreprises de la Silicon Valley. En France, la recherche est technologique mais aussi médicale. Avez-vous entendu parler de l’« œil bionique » ? Ce projet promet de redonner la vue aux non-voyants, même si pour le moment l’implant rétinien et ses lunettes équipées d’une caméra miniature ne sont qu’au début de leurs promesses. Secteur en pleine expansion, l’optique réunit 4 univers riches de perspectives : la santé visuelle, le commerce & le management, la création & le design, la recherche & le développement. Lequel choisirez-vous ?

Un secteur dynamique

S’engager dans le secteur de l’optique, c’est s’engager dans un secteur solide.

En 2021, les opticiens interviennent ainsi auprès de 25 millions de Français, 92% d’entre eux portent des lunettes ou des lentilles de contact, enfin, le secteur du luxe tire littéralement la lunetterie vers le haut et donne une valeur mondialement reconnue au savoir-faire français.

Les besoins en professionnels de l’optique vont même s’accentuer dans les années à venir. En cause : le vieillissement de la population, le doublement du nombre de myopes dans le monde d’ici à 2050 et l’accroissement des besoins visuels dû à la vie connectée (les 16–24 ans passent en moyenne 9 h 24 par jour devant un écran).

L’Institut supérieur d’optique, voie d’excellence

Mais pas question de s’engager dans cette voie sans une formation rigoureuse et professionnalisante ! L’ISO (Institut supérieur d’optique) est leader des formations dans le secteur optique (de bac + 2 à bac + 5). Plusieurs raisons à cela : 30 ans d’expertise, ses liens avec les entreprises, ses possibilités de stages à l’étranger et ses diplômes reconnus par l’État (BTS, licence professionnelle, bachelor). Le groupe ISO est un réseau d’écoles d’optique reparties sur 9 campus : Paris, Lyon, Marseille, Lille, Bordeaux, Nantes, Rennes, Toulouse et Nancy. Le taux de réussite au BTS Opticien Lunetier est de 85% en moyenne sur les 5 dernières années dans les 9 écoles ISO soit entre 20 et 25% de plus que la moyenne nationale.Une fois le diplôme en main, comme eux, vous entrerez dans la Team : la grande équipe des professionnels de l’optique. Des superhéros de l’optique, en réalité…

Et vous, quel héros êtes-vous, quels sont votre don et votre objet fétiche ?

Articles les plus lus

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !