Les atouts d’Aix-Marseille Université pour se former autrement

Par L'Etudiant Fab, publié le 21 Juin 2022
5 min

Plus grande université francophone pluridisciplinaire, Aix-Marseille Université (AMU) accueille chaque année près de 80 000 étudiants répartis dans neuf villes de la Région Sud. Un écosystème idéal pour permettre à chacun de se former autrement. Décryptage.

Fondée en 2012 en faisant le pari de l’interdisciplinarité, Aix-Marseille Université n’a pas tardé à se faire un nom dans le paysage académique français. En affirmant son ancrage en Provence, AMU figure même aujourd’hui parmi les toutes premières universités françaises au classement de Shanghai.

En tant qu’université de recherche intensive, Aix-Marseille Université abrite désormais 122 structures de recherche, en lien avec les grands organismes nationaux. Structurée autour de cinq secteurs disciplinaires (Arts, Lettres, Langues et Sciences humaines ; Droit et Science politique ; Économie et Gestion ; Santé ; Sciences et Technologies) répartis sur 17 composantes (facultés, écoles, instituts) et un secteur pluridisciplinaire (ESPE et IUT), AMU est présente dans neuf villes de quatre départements de la Région Sud.

La tendance de l’alternance

Parmi les leviers développés pour permettre à chaque étudiant de se former autrement, AMU a notamment mis l’accent sur l’apprentissage. Depuis la loi Avenir professionnel de septembre 2018, qui a facilité et libéré les conditions d’entrée dans l’apprentissage, la grande majorité des formations diplômantes professionnelles de niveau 6 (licences pro dont BUT) est désormais réalisable en alternance.

« La nouvelle étape sera d’ouvrir un grand nombre de masters à l’apprentissage », ajoute Éric Valerio, vice-président délégué à la formation continue et l’alternance. Aujourd'hui nous proposons 120 diplômes à l'alternance. On mise sur 20 nouvelles ouvertures par an. »

Longtemps associée à des professions manuelles trop souvent dévalorisées, l’alternance a totalement renouvelé son image. De très nombreuses entreprises se sont acculturées à son fonctionnement et ses atouts. Pour faciliter la mise en relation entre ses alternants et son réseau de plus de 500 entreprises, AMU peut notamment compter sur le CFA Epure Méditerranée ou encore les « job datings » régulièrement organisés par l’IUT ou l'IAE.

Depuis les bouleversements liés à la crise sanitaire, Aix-Marseille Université booste par ailleurs son volet « formation continue » à destination des salariés, indépendants, demandeurs, d’emploi ou en reconversion. « On ressent une vraie quête de sens chez beaucoup d’entre eux, confie Carine Bauer, la directrice du SFPC. De plus, AMU est la 1ère université française à avoir obtenu la certification Qualiopi en sortie de confinement. Cette certification porte sur toutes les actions de formation, de VAE, de bilans de compétences. En effet, AMU délivre depuis 3 ans le plus de VAE individuelle et en partenariat avec les entreprises.

Campus connectés et entrepreneuriat

Parmi les autres innovations en cours, AMU mise également sur trois campus connectés à Arles, Salon-de-Provence et Digne-les-Bains, dans l’idée d’élargir les possibilités de poursuivre ses études à distance pour le plus grand nombre. À l’instar du site de l’Unesco Géoparc de Haute-Provence, à Digne-les-Bains, les bénéficiaires peuvent profiter d’un environnement privilégié avec des salles équipées ainsi que de l’encadrement d’un tuteur.

« N’importe qui peut s’y inscrire du moment qu’il suit une formation à distance d’AMU ou d’une autre université, ou même d’une autre formation », précise Sophie Meynet de Cacqueray, vice-présidente déléguée aux affaires générales en formation. « Cela garantit la même reconnaissance et qualité de diplômes que sur un campus. »

Enfin, Aix-Marseille Université, via le pôle Entreprendre, coordonne différents dispositifs propices à l’entrepreneuriat. Situé au sein du Cube, sur le campus Schuman à Aix-en-Provence, l’espace Pépite en est le meilleur exemple. Il permet notamment aux étudiants et diplômés d’avancer ensemble sur des projets de start-up. Sans oublier la récente Cité de l’innovation et des savoirs (Cisam) installée en plein cœur du quartier Euromediterranée, à Marseille. Autant de possibilités pour favoriser les rencontres et impulser des projets d’avenir.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !