1. Supérieur
  2. Les labels et accréditations à la loupe
  3. M comme marque, master, mastère ou mastère spécialisé
Décryptage

M comme marque, master, mastère ou mastère spécialisé

Envoyer cet article à un ami

M comme marque

Attention : ne confondez pas marque et label. Une marque appartient à son propriétaire (une école ou un groupe d'écoles) qui paie pour protéger le nom d'un diplôme ou d'une formation. Ce propriétaire est le seul à garantir le contenu du cursus et sa finalité professionnelle. Un label repose sur des critères de reconnaissance précis (durée des études, nombre d'enseignants, insertion professionnelle, etc.). Il peut être plus ou moins difficile à obtenir, mais il n'est jamais automatique. Les établissements doivent en faire la demande auprès de l'autorité qui le délivre.
 

M comme master 


Le master est à la fois un diplôme national et un grade. En tant que diplôme national de master (DNM), il ne peut être délivré que par des universités et quelques grandes écoles publiques (certaines écoles privées peuvent aussi délivrer un DNM, mais dans ce cas, elles ont passé obligatoirement une convention avec une université). Sans précédé de la mention "diplôme national", le master peut aussi être délivré par de nombreux établissements (n'oubliez pas que master s'écrit master en anglais). Et dans ce cas il peut être très différent du DNM, dans son organisation et durée. Le gouvernement souhaite que le terme de master, comme ceux de baccaulérat, licence et doctorat, ne puisse plus être utilisé par les écoles privées. Un projet de loi en ce sens doit être débattu au Parlement, en 2013.

(voir aussi grade)
 

M comme mastère ou mastère spécialisé

Ne confondez pas le MS (mastère spécialisé) avec le mastère tout court. Le premier est un cursus, en un an, qui s’adresse aux détenteurs d’un bac +5 (plus rarement bac +4) qui veulent se spécialiser. Il est délivré par des écoles d’ingénieurs ou écoles de commerce uniquement avec l’autorisation préalable de la CGE (Conférence des grandes écoles) qui a créé ce diplôme et l'a déposé, comme marque, auprès de l'INPI (Institut national de la proprité industrielle). Aucun critère ne permet de définir le second. De nombreux établissements délivrent des mastères (non spécialisés). Il s'agit, le plus souvent de cursus qui se déroulent sur deux années d'études et sont accessibles après un bac + 3. Certains comportent très peu d'heures de cours, les étudiants étant en stage ou en apprentisssage deux, trois ou quatre jours par semaine.

(voir aussi déposé)

Sommaire du dossier
Retour au dossier Quels labels pour quelles écoles ? Notre tableau pour le voir en un coup d'œil A comme accréditation, agrément B comme bachelor, brevet C comme certificat, certification, charte, classement D comme déposé, diplôme, diplôme national, diplôme d’Etat E comme ECTS, équivalence G comme grade, grande école H comme homologation, habilitation L comme licence, LMD M comme marque, master, mastère ou mastère spécialisé N comme niveau, norme P comme protégé R comme réseau, répertoire, reconnaissance, réglementé S comme supplément au diplôme T comme titre, titre répertorié, titre universitaire V comme visa