Les métiers 2.0 des sciences humaines et sociales, ce qui vous attend demain

publié le 23 Decembre 2019
6 min

Si les sciences humaines et sociales sont toujours au cœur du bon fonctionnement d’une entreprise aujourd’hui, elles ont aussi dû s’adapter à la digitalisation de notre société. Tandis que les plus frileux s’inquiètent de l’évolution de ces métiers, certaines formations viennent nous prouver que cette informatisation se veut aussi créatrice de nouveaux emplois. Reste à savoir quel poste exercer et vers quelle branche se diriger pour se tenir prêt à intégrer ce marché en transition.

Ceux qui approchent de la retraite et se voient obligés de s’adapter à ces nouveaux outils vous le diront : la gestion des ressources humaines d’un bon nombre d’entreprises risque une « robotisation ». Et rassurez-vous, ce n’est ni le terme le mieux choisi pour définir cette transition ni une mauvaise nouvelle – bien au contraire. À l’ère du digital et de son incontestable explosion, les jeunes générations pourront profiter de l’arrivée de métiers jusqu’ici absents. L’industrie des ressources humaines fait partie des concernées. La raison principale ? L’informatisation des outils de travail de ces départements omniprésents dans les moyennes et grandes entreprises. Que l’on souhaite intégrer une structure en tant qu’employé ou chef de projet, ou que l’on réfléchisse plutôt à une position de consultant, s’informer et maîtriser ces plateformes apparaît désormais comme une obligation. Les étudiants issus de cursus sciences humaines, sociologie, psychologie ont de réels atouts pour comprendre les besoins des entreprises et de leurs équipes, et les transmettre aux sociétés chargées de développer ces nouveaux outils digitaux. Une corde à son arc qui ouvre des portes et permet de décrocher le métier rêvé en question. Sans oublier l’objectif premier de ces changements professionnels : agrandir les champs d’action et gagner du temps.

Les sciences humaines, une industrie chamboulée par la digitalisation

Le secteur des ressources humaines se voit ainsi bouleversé, et pour cause : les entreprises ne comptant même que quelques salariés préfèrent informatiser leurs systèmes. On zappe donc les petites feuilles manuscrites de demandes de congés, les heures passées à trier les CV, les recrutements nécessitant de multiples rendez-vous RH… Et on se tourne vers des plateformes informatisées n’obligeant plus les salariés à faire la queue pour voir leur responsable des ressources humaines à son bureau ou encore permettant de filtrer les CV à l’aide de mots clés et de questions/réponses adaptés au poste recherché. Chaque tâche se veut optimisée par une digitalisation des outils, offrant au personnel concerné la possibilité de se consacrer à de nouvelles missions ou de renforcer son investissement dans certains échanges au sein de l’entreprise, notamment. Les relations sociales ne sont pas forcément informatisées, elles sont réfléchies de telle sorte que les demandes personnelles et individuelles puissent être mieux comprises et anticipées.

Ionis School of Technology and Management, une formation adaptée

Le marché du travail aujourd’hui, et plus particulièrement celui des sciences humaines et sociales, a donc besoin de profils 2.0. Ou du moins, de jeunes diplômés motivés déjà à l’aise avec ces outils et nouvelles facettes du secteur. S’impose alors l’importance de rejoindre une formation dans le pilotage des SIRH, soit les Systèmes d’Information de Ressources Humaines, qui vient compléter et renforcer l’expertise initiale des connaissances dites « sociales ». Ionis School of Technology and Management, école à destination des étudiants issus de bac+2 à bac+8, située à Ivry-sur-Seine (94200), s’est spécialisée dans la double compétence technologique et managériale, afin de renforcer les aptitudes techniques et digitales de ces profils issus de Sciences Humaines et Sociales. L’objectif ? Permettre à ses inscrits de comprendre la digitalisation du marché professionnel et de s’armer des meilleurs outils pour décrocher l’un de ces nouveaux métiers en tant que cadre.

Consultant, chef de projet, product owner SIRH : de nouvelles opportunités

Nombreux sont les nouveaux métiers, résultant de la numérisation de notre société, à être désormais à notre portée. L’important étant de choisir une formation adaptée, permettant d’accéder à ces postes à responsabilités. Ionis School of Technology and Management propose ainsi un programme riche et varié pour former au mieux ses élèves aux sciences humaines 2.0 et aux problématiques SIRH avec un MBA SHS & Digital. Une véritable initiation à la double compétence puisqu’il se compose d’un cursus de cours de huit mois puis d’un stage en entreprise à partir de mai pour six mois. À l’issue de cette formation, l’étudiant est en mesure de conduire un projet digital – sans pour autant écrire des lignes de code informatique, d’analyser les besoins des entreprises et des équipes avec lesquelles il travaille comme de déployer de nouveaux outils et y former ses utilisateurs. Des focus bureautiques, institutionnels, managériaux, technologiques et bien évidemment à dimension sociale sont abordés. L’intérêt étant de pouvoir obtenir un diplôme adapté au marché du travail et de participer alors à la transformation digitale des entreprises.

Articles les plus lus

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !