Accès à l'internat de médecine : comment le parcours de formation est pris en compte ?

Par Pauline Bluteau, publié le 21 Janvier 2022
5 min

Dès 2023, le parcours de formation des étudiants en médecine sera pris en compte pour accéder à l'internat. Il comptera pour 10% de la note du classement final. Cursus académique, engagement, expérience professionnelle, mobilité linguistique… Récap de ce qui pourrait vous rapporter des points.

Avec la réforme du deuxième cycle des études de médecine (R2C) et la suppression des ECN (épreuves lassantes nationales), de nouvelles modalités entrent en jeu pour permettre aux externes de poursuivre leurs études de médecine vers une spécialité en internat.

Mais avant d'entrer en troisième cycle, les connaissances et les compétences des futurs médecins seront passés au crible pendant leur sixième année. À eux seuls, les épreuves dématérialisées nationales (EDN) et les examens cliniques objectifs structurés (ECOS) représenteront 90% de la note finale. Une note décisive pour définir votre classement. Les 10% restants ne sont pas négligeables puisque vous pourrez obtenir des points supplémentaires en valorisant votre parcours de formation.

Lire aussi

Un parcours de formation à valoriser dès le début de ses études de médecine

En plus des épreuves écrites et des examens oraux, les étudiants en sixième année de médecine devront présenter un dossier sur leur parcours de formation pour accéder à l'internat. L'objectif de la R2C est en effet de valoriser les projets et activités scolaires ou extrascolaires des étudiants. Pour vous, ce dossier sera surtout l'occasion de montrer les compétences transversales que vous avez acquises pendant toutes vos années d'études.

Car vous pourrez valoriser votre parcours dès votre entrée dans le supérieur, depuis le premier cycle des études de médecine donc. Les UE (unités d'enseignement) libres qui vous étaient déjà proposées pendant votre cursus pour apprendre une matière académique, vous engager… en plus des matières enseignées en tronc commun, seront véritablement prises en compte dans votre parcours de formation.

Lire aussi

Jusqu'à 60 points supplémentaires pour le classement final

Plusieurs éléments de votre parcours peuvent être valorisés. Il peut s'agir d'un cursus supplémentaire dans le milieu médical ou non, d'un engagement (social, associatif, pédagogique, réserves opérationnelles), d'une expérience professionnelle ou d'une mobilité linguistique. Chaque élément de votre parcours doit pouvoir être justifié par un certificat ou une attestation. Les éléments mis en avant peuvent rapporter de 10 à 60 points. Les points peuvent se cumuler entre eux mais ne pourront pas dépasser 60.

Eléments du parcours Justificatifs nécessaires Nombre de points attribués
Cursus médecine Validation d'une UE supplémentaire facultative Attestation de validation de l'UE 10 (40 points max)
Cursus hors médecine Validation d'année(s) de formation hors médecine Attestation de validation des ECTS 10 points par 60 ECTS validés
Validation d'un master 1 Attestation de réussite du master 1 40
Validation d'un master 2 Attestation de réussite du master 2 60
Validation d'une thèse d'université Attestation de réussite du doctorat 60
Publication d'un article dans une revue à comité de lecture Référence de l'article publié 10
Engagement Validation d'une UE d'engagement associatif (fonctions associatives, électives, projets spécifiques…) Attestation de validation de l'UE 40
Validation d'une UE d'engagement pédagogique (tutorats, recherche en pédagogie…) Attestation de validation de l'UE 40
Validation d'une UE d'engagement social : engagement civique, social… Attestation de validation de l'UE 40
Participation aux réserves opérationnelles (SSA, MSS) Attestation de validation de la formation 40
Expérience professionnelle Expérience professionnelle réalisée dans tout domaine Attestation de l'employeur 10 points par 70 heures ou 20 points par 140 heures (30 points max)
Mobilités linguistiques Stage Erasmus de 12 mois Attestation de validation de stage 60
Stage Erasmus de 6 mois Attestation de validation de stage 40
Stage mobilité courte hors subdivision (durée minimale d'un mois) Attestation de validation de stage 15
Stage mobilité courte internationale (durée minimale d'un mois) Attestation de validation de stage 20
Niveau de langue B2 (anglais ou autre) Certification 10
Niveau de langue C1 (anglais ou autre) Certification 20
Niveau de langue C2 (anglais ou autre) Certification 30

Comme le précise l'arrêté du 21 décembre 2021 : " Ces dossiers sont examinés par l'université d'inscription du candidat sur la base d'une grille nationale de valorisation du parcours de formation, qui est commune à tous les dossiers examinés, comprend une pluralité de critères non-discriminatoires."

Le parcours de formation pourra être valorisé dès l'année 2023–2024 pour les étudiants alors en sixième année de médecine (en quatrième année actuellement). Mais vous l'aurez compris, vous pouvez dès à présent mettre toutes les chances de votre côté pour valoriser vos compétences et votre parcours d'ici l'internat.

Articles les plus lus

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !